fbpx

Après la polémique, le gynécologue Khalid Fathi explique ses propos sur le viol

Par le 18 juin 2020 à 11:23

Souvenez-vous, la semaine dernière, un gynécologue marocain nommé Khalid Fathi avait crée une véritable polémique au sujet du viol au Maroc. Dans un plateau télé, il avait annoncé que « le viol existe à cause de la femme qui refuse de se marier », des propos misogynes qui ont bien évidemment indigné les internautes.

Publicité

Bladi.net rapporte que le gynécologue a récemment expliqué ses propos sur le viol. Selon lui, ces déclarations auraient été détournées du contexte, mais en réalité… ces nouvelles « explications » ne font que remuer le couteau dans la plaie.

Se confiant à Hespress, il dément les intentions de ses dires sur le plateau: « Je pensais que j’avais face à moi des intellectuelles et qu’on discutait des idées. J’avais affaire à des femmes cultivées, on débattait de manière académique et l’émission a duré 50 minutes et a été diffusée il y a 6 mois. Le débat a duré 50 min, et ce ne sont que 2 min qui ont été jugées. »

Publicité

L’Hespress

Il affirme que ses intentions ont été mal interprétées à cause de l’utilisation de la langue arabe soutenue: « j’ai parlé en langue arabe soutenue, et malheureusement, une partie des marocains ne maîtrisent pas l’arabe. Et c’est un grand risque pour un intellectuel de tenir un débat en langue arabe, ou de débattre de manière académique. »

La vidéo de l’extrait avait été massivement partagée sur la toile, et plusieurs pétitions ont vu le jour. Khalid fathi l’a bien ressenti puisque plus de 20 000 signatures ont été signés en seulement quelques jours.

Les insultes ont jailli de partout, à tel point que le gynécologue envisage sérieusement de quitter le pays. « Je pense même quitter le Maroc après ce qui s’est passé. Ils ont lancé une pétition contre moi de 20 000 signatures, les gens ont commencé à m’insulter. »

Toutefois, le mal est déjà fait et sa « théorie » sur le viol des femmes au Maroc ne sera jamais oublié par les internautes. En guise de rappel, voici un extrait de la vidéo:

Influenceur instagram à mes heures perdues et voyageur dans l'âme, j'aide les jeunes a se dépasser physiquement. Vecteurs de créativité et d'expression, les réseaux sociaux sont ma vocation.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

10 génériques des dessins animés de notre enfance

Mode d'emploi : Comment reconnaître un Marocain en hiver ?

8 choses qui font de l’université une période inoubliable de ta vie

15 choses auxquelles tu penses en regardant le concours des miss

L'Amérique, un pays sans eau

26 séries qui ont marqué notre adolescence

16 étapes par lesquelles nous passons en période d'examens

9 bonnes raisons de ne pas se tatouer le nom de son chéri sur le corps

Tu sais que c'est bientôt l'Aïd El Kbir au Maroc quand...

Tu sais que tu es accro à ton téléphone quand…