fbpx

Brahim Bouhlel et ses acolytes de la vidéo insultante ont été placés en garde à vue

Zaïnab Aboulfaraj

Par le 6 avril 2021 à 9:52 - 449 réactions

La police judiciaire dépendant de la préfecture de police de Marrakech a placé en garde à vue l’acteur Brahim Bouhlel et les autres personnes (un autre acteur (Hedi Bouchenafa) et un snapchatteur marocain (Zbarbookingqui) qui apparaissent dans la vidéo qui a offusqué les internautes marocains, indique le site d’information Hespress.

Publicité

Le Parquet a donné ses instructions pour entendre les interpellés. Ils sont poursuivis pour “insulte et diffusion de photos de mineurs sans l’autorisation de leurs parents”. Le président du club des avocats au Maroc, Mourad Elajouti a confirmé l’information sur Twitter. 

Publicité

Pour rappel, l’acteur de la série Validé sur Canal+, Brahim Bouhlel a présenté ses « plus sincères excuses au peuple marocain », ce dimanche 4 avril au soir. Il explique que sa volonté était de « combattre les clichés » que « c’était complètement parodique » et qu’il « jouait un personnage » en essayant d’être drôle.

Brahim Bouhlel avait attisé un tollé sur les réseaux sociaux après avoir diffusé une vidéo dégradante sur le Maroc. Des blagues de goût douteux où il perpétue des clichés sur le royaume et où il diffuse des images d’enfants mendiants et en se moquant d’eux.

Zaïnab Aboulfaraj

Humaniste, je cherche avant tout à raconter des histoires qui peuvent vous inspirer. Journaliste dans l'âme depuis mon plus jeune âge.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Découvrez les anciens noms de ces 14 villes du Maroc

5 jeux de soirées à jouer entre amis

13 produits qui vous feront retomber dans votre enfance

6 moments où nos parents nous ont impressionnés

9 spots où prendre une belle photo à Marrakech

Cette plage secrète va vous donner envie d'acheter un billet aller sans retour

Nos Instagram Awards : Les 21 comédiens marocains à suivre en 2021

Tu sais que tu es étudiant en Finance quand...

Les 10 étapes par lesquelles tu passes chaque dimanche

20 galères que tout insomniaque a déjà vécu