Ce que NKM veut faire des stations fantômes de Paris

Par le 21 février 2014 à 2:03

La candidate UMP à l’élection municipale de Paris, Nathalie Kosciusko-Morizet, a émis l’idée d’une réhabilitation des stations abandonnées du métro parisien. Elle souhaite même voir celles-ci devenir des « lieux de convivialité ».

Publicité

Après avoir désigné le métro parisien comme « un moment de grâce » et « un lieu de charme », NKM a eu l’astucieuse idée de trouver ce qui manque indéniablement à Paris: l’espace. Parmi les quatorze stations fantômes parisiennes, la candidate UMP en a choisi six: Haxo (19e arrondissement), Porte des Lilas (19e et 20e arrondissements), Champ de Mars (7e arrondissement), Porte Molitor (16e arrondissement), Arsenal (4e arrondissement), Croix Rouge (6e arrondissement) et Saint-Martin (3e et 10e arrondissements).

Manal Rachdi, jeune architecte DPLG née à Rabat en 1978 et diplômée de l’ENSA de Nantes, s’est vu confiée ce projet aux côtés de Nicolas Laisné, architecte urbaniste. Ils ont ainsi imaginé plusieurs concepts originaux, tels que l’installation d’une piscine, d’une salle de spectacle ou d’un restaurant dans des souterrains laissés à l’abandon.

Publicité

2399296-photo-1-1-jpg_2062272

2399297-photo-2-1-jpg_2062273

2399298-photo-4-1-jpg_2062274

2399299-photo-5-1-jpg_2062275

Étudiante en école d’architecture, je suis l’actualité de très près. Passionnée par l’art, la politique et les faits sociétaux, je partage mes meilleures trouvailles avec vous.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

On a tous cet ami '9ewass' qu’on redoute plus que jamais et qu’on évite à tout prix

Quiz : Es-tu un vrai Chel7 ?

8 sites dont vous ne vous lasserez jamais

Quand personne ne te choisit, choisis toi

15 pensées d'une fille qui s'ennuie

Ramadan: Ce que vivent les stagiaires marocains

7 choses que les mecs devraient savoir d'une fille qui a eu le coeur brisé

7 postures de Yoga à essayer à la maison selon Lina Louraoui

Top 10 des pays dont on ne connaît pas le vrai nom

Voici la liste des documents que n’exige plus la CNSS, et ceux qui ont été remplacés