fbpx

Ces 8 moments où nos écouteurs nous ont sauvé la mise

Fatima Ezzahra Masrar

Par

Posséder des écouteurs est indispensable, non seulement pour écouter de la musique, mais parfois pour éviter de parler à quelqu’un ou alors pour s’accorder des moments d’intimité. Voici 8 situations où nos écouteurs nous ont sauvés.

1. Quand tu veux éviter de parler à quelqu’un

Enfiler ses écouteurs est la meilleure façon pour éviter une discussion avec une personne qu’on ne supporte pas, surtout quand on n’ est pas très sociable.

2. Quand tu n’arrives pas à dormir

Il n’y a pas mieux que d’écouter une musique douce pour pouvoir dormir.

3. Quand tu veux te concentrer sur quelque chose

owlcove.sg

4. Et ces moments où tes écouteurs sauvent ton téléphone

presse-citron.net

5. Quand tu veux répondre à un appel urgent dans les rues de Casablanca

6. Ou alors, quand tu conduis

7. Quand tu veux regarder un film ou un match de foot en classe

Et que tu les caches de la plus ingénieuse des façons.

odaysiphone.com

8. Quand tu écoutes ta playlist qui date du collège et que tu ne veux pas qu’on te juge

Et toi, quelles sont ces situations où tes écouteurs t’ont sauvé ?

Fatima Ezzahra Masrar

Epicurienne, ambitieuse et passionnée de rédaction. Je serai heureuse de pouvoir partager avec vous le meilleur de l'actualité.

Les indémodables

10 Marocaines icônes de la lutte contre l'inégalité homme/femme

10 phrases que toutes les filles marocaines de 22 ans en ont marre d'entendre

Le compagnon éternel du Marocain n'est autre que ce personnage à rôle secondaire dont on ne parle pas assez

10 choses qui ont marqué notre enfance et qui nous manquent aujourd'hui

7 situations qui prouvent que vous êtes le/la benjamin(e) de la famille

Top 7 des prénoms Marocains difficiles à porter à cause d'une chanson

Si vous êtes de véritables meilleures amies, vous aurez fait au moins 25 de ces 32 choses

8 choses qui passent dans la tête d'une fille lorsqu'elle porte une jupe

7 choses à ne surtout pas dire à une femme

Mode d'emploi : Comment énerver un Tanjaoui