fbpx

Un clown sème la terreur à Northampton

Par le 21 septembre 2013 à 17:02

La semaine dernière, on a eu un vendredi 13. Et Dieu sait combien de superstitions et d’idées farfelues enveloppent cette date. Dans la ville de Nothampton, cette année, ce jour marque l’apparition d’un clown aux allures terrifiantes. Il fait penser au monstre « It » de Stephen King.

Publicité

Ça.

Ça.

Quelques habitants de la ville sont très inquiets, surtout que plusieurs ont une peur bleue des clowns. Celui-ci sort de nulle part et reste à fixer les gens. Ce phénomène ne laisse pas indifférent; sur Twitter, le hashtag #northamptonclown a vu le jour depuis un moment déjà. Et les journaux en parlent aussi.

NorthamptonClown-4

Publicité

Northampton-Clown-2

Dans une interview exclusive pour le Northampton Chronicle & Echo, le clown refuse de dévoiler son identité et nie le fait qu’il cherche à semer la terreur, prétextant qu’il fait tout cela pour amuser les gens, puisqu’il y a des personnes qui adorent les sensations fortes et en rient après coup. Pourtant, les habitants ne sont pas du tout convaincus et s’imaginent toute sorte. Alors, serait-ce quelqu’un qui s’amuserait à attiser la curiosité et à laisser les gens perplexes, ou bien est-ce un fan inconditionnel et un peu dérangé, avouons-le, de l’oeuvre de Stephen King et qui chercherait à la retranscrire dans la vraie vie ?

Ça, dans le film.

Ça, dans le film.

#northamptonclown.

Oups.

20 ans. Je suis étudiante en Computer Science et Business. J'aime être intriguée.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

On a tous un(e) pote mamswe9(a)ch, voici comment le/la reconnaître

Quiz : Es-tu incollable sur Game of Thrones ?

Vidéo : Nora, cette marocaine devenue mannequin après avoir été victime de harcèlement moral dès son jeune âge

L'étudiant marocain dans toute sa splendeur en 12 gifs

13 conseils pour bien se laver les cheveux

Comment draguer une fille au style vintage ?

Les 6 galères de filles pendant le Ramadan

Zamzami n'est pas le seul à exceller en matière de fatwas insolites

Mon beau Maroc : Le désert d'Agafay, un paradis sauvage à 30km de Marrakech

5 couscous qui révolteront tout Marocain qui se respecte