fbpx

Je suis marocaine et lesbienne et voici comment je vis dans une société conservatrice

Par

En tant que lesbienne qui s’assume, je ne peux vous cacher que je ne peux être à 100% moi-même dans notre société conservatrice. Et pour cause, quand j’essaye de tourner le sujet au dérisoire pour avoir les avis de certaines personnes, deux réponses reviennent très souvent : « Je considère que ce sont des personnes qui jouent simplement un rôle pour se faire remarquer» ou « C’est hram, mais ça ne me regarde pas, ces personnes font ce qu’elles veulent elles n’ont qu’à rester éloignées de moi ».

Publicité

Je ne vous cacherai pas qu’il m’est très difficile de jouer le rôle d’hétérosexuelle auprès des personnes auxquelles je tiens le plus. Je me sens être deux personnes différentes. Celle que je suis réellement et celle que je prétends être pour ne pas me faire juger ou rejeter. C’est leur mentir pour les garder auprès de moi. Pourtant, certaines fois je me dis qu’elles seraient compréhensives, malgré cela j’ai toujours cette peur au fond de moi car, il m’est arrivé plusieurs fois de perdre des personnes à cause de mon orientation.

Publicité

D’un autre côté, lorsque je fais mon coming out aux hommes qui me courtisent, leur réaction est d’ordre sexuelle et me proposent un plan à 3 et ce n’est pas très plaisant.  Je ne peux non plus nier que, physiquement parlant, ma féminité m’aide à ne pas être autant discriminée que les filles « tomboy » ou « butch ». Plusieurs de mes amis le sont et ces dernières subissent énormément de violence et d’harcèlement que ce soit des femmes ou des hommes. Le stéréotype fait que si tu apparais différente dans notre société, tu n’es pas une personne normale et tu mérites donc d’être mal traitée. Mais quelle est la logique dans tout cela ?

Un autre côté très important à évoquer est celui de la religion. Le préjugé existant est qu’une personne appartenant à la communauté LGBTQI+ n’est pas religieuse, ou sinon qu’elle prétend l’être aux yeux des autres et n’a pas réellement la foi. J’aimerais vous dire que je suis la preuve vivante que cela est complètement faux. Et que, comme tout autre personne musulmane, je suis très pieuse et je fais mon maximum pour être fidèle à mon créateur. Certains pourront considérer cela comme un dédoublement de personnalité, car pour ces derniers, l’homosexualité reste une abomination. Cependant, concernée par ce sujet, je peux vous dire que je me sens être une personne comme les autres, avec des envies, des rêves, objectifs similaires aux hétérosexuels de mon âge. L’unique différence reste mon attirance envers les femmes.

Je pense que ce sont plusieurs raisons qui font que la majorité des personnes avec lesquelles je suis le plus ouverte sont celles qui appartiennent à la communauté car elles savent que nous ne sommes ni malades ni en recherche d’attention. Puis, je voudrais clarifier le point du choix de cette orientation. Tu ne te réveilles pas un matin et tu te dis « ah et si je changeais d’orientation pour voir ce que ça ferait ? ». C’est sûr que cela serait très sympathique d’être dans une situation illégale au Maroc (Article 489 du code pénal), d’être insultée et discriminée, de ne pas pourvoir t’assumer et être pleinement toi-même avec ton entourage. Il faut cesser de penser que c’est un choix, car tout comme un homme hétérosexuel ne pourrait se voir être avec un autre homme, les lesbiennes éprouvent le même sentiment envers les hommes.

J’aimerais terminer avec un point en stipulant qu’être lesbienne ne veut absolument pas dire mépriser ou détester les hommes, être lesbienne c’est être une femme, une fille marocaine, qui n’a rien de plus que les autres de son âge, mis à part son orientation qui l’handicape.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

10 astuces pour survivre en médecine

6 prénoms très rares portés par des Marocaines et leurs significations - 3e partie

Ces 11 situations que tu vis quand ton ami est accro à son smartphone

Réviser avec son meilleur pote, c'est possible ?

12 bonnes raisons de donner votre sang, là, maintenant, tout de suite

6 choses qui te passent par la tête quand tu es une fille et que tu décides de voyager

DIY: des recettes simples pour croquer la vie à pleines dents

6 ingrédients pour réussir la création de votre entreprise

10 phrases qui énervent ceux qui n'ont toujours pas leur permis

Les revenus passifs ou comment gagner de l'argent en dormant !