fbpx

Ziyara : le docu sur la mémoire juive sauvegardée par les musulmans

Par

Le dernier documentaire de Simone Bitton retrace avec beaucoup de grâce la mémoire juive protégée et sauvegardée par le Maroc. « Ziyara » est une oeuvre gracieuse portée par des gardiens de la sacralité à tout prix. Bouleversant

Publicité

1.Ce n’est pas un film intime

Simone Bitton insiste sur le fait que ce n’est pas un film sur le traumatisme de la séparation. Juive marocaine, elle a elle-même vécu l’exil et a été arrachée au Maroc jeune. Elle pose sa caméra subtilement dans les lieux saints, et dans les cimetières juifs et va à la recherche des gardiens de ces lieux pour montrer les liens de fraternité et la notion de tolérance entre les deux peuples. La réalisatrice établit le lien en demandant s’il y a un Bitton enterré. « Cela permettait de créer un lien de confiance, et d’établir le dialogue. Bitton est un nom répandu dans la communauté juive marocaine. Il y a toujours un Bitton dans un cimetière quelque part ».

Publicité

2.Des lieux saints partagés

La réalisatrice montre dans ce documentaire aussi touchant que nécessaire que les lieux saints sont souvent partagés par les deux religions. Sur les 600 saints juifs au Maroc, 150 sont autant visités par les Juifs que les Musulmans. Cela prouve que les deux religions ont des similarités et que l’on croit aux mêmes valeurs, aux mêmes cultes.

3.C’est un documentaire sur le partage

C’est l’idée de partage qui intéressait la réalisatrice. « J’ai d’abord rencontré ces gardiens , cela m’a bouleversé de voir à quel point ils étaient protecteurs d’une sacralité autre que la leur ». Simone Bitton revient sur l’émotion de trouver une étoile juive dans un village perdue au Maroc, de trouver des traces encore vives d’une mémoire partagée.

4.C’est une leçon d’humanité

Dans cette oeuvre délicate, l’on ne juge pas, l’on prouve tout simplement que le conflit n’existe pas. Il n’est pas naturel. Ces protecteurs du sacré rappellent que « les deux religions sont les mêmes, ce qui change ce sont les prophètes ». Et que l’on se permet même un « Bismillah » en portant la Torah. C’est un film sur la fraternité.

5.C’est un rappel à l’ordre

Ziyara est un documentaire nécessaire sur ô combien la mémoire juive marocaine est encore intacte et que ce qu’ont laissé les familles marocaines juives exilées sont une richesse pour le pays. « ils reviendront peut être un jour » s’émeut un des gardiens, qui a l’espoir que toutes ces familles regagnent leur pays.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

10 signes que vous êtes un obsédé de GOT

10 types de personnes qu'on rencontre tous le jour de Aid El Adha

Monada Time : 4 boissons marocaines qu’on n'oubliera jamais

10 spots où prendre une belle photo à Casablanca

5 films marocains incontournables qui n'attendent que la réouverture des salles de cinéma

Star Wars : 14 signes qui font de toi un fan inconditionnel

8 choses à ne pas dire/faire lorsque tu es à l'étranger

Voici les 10 entreprises les plus attractives au Maroc en 2020

Messieurs, réussissez votre tenue d'entretien d'embauche en ces 8 règles

7 manières de friendzoner quelqu'un sans dommages collatéraux