fbpx

Démantèlement de la première cellule terroriste 100% féminine de Daesh au Maroc

Par le 3 octobre 2016 à 13:30

e4fb046e27a0b9af1a17a9bf389c76f3_thumb_565

Publicité

Oui, vous avez bien lu, les femmes marocaines aussi s’essayent au terrorisme désormais.

Ce sont en effet 10 femmes qui ont été arrêtées ce lundi 3 octobre à travers le territoire selon un communiqué du Ministère de l’Intérieur. Ces femmes formaient vraisemblablement la première cellule terroriste 100% féminine au Maroc, prêtant allégeance à Daesh.

Publicité

Le communiqué précise qu’elles avaient tenté de se procurer des matériaux nécessaires à la fabrication de bombes et d’explosifs dans plusieurs villes, à savoir Kénitra, Tantan, Salé, Tanger et Zagoura.

Elles avaient comme « projets » de mourir « martyrs » dans des attentas-suicides, visant essentiellement les quartiers les plus actifs des villes citées précédemment. Dans le communiqué du Ministère de l’intérieur, l’on apprend également que le frère de l’une d’entre elles s’était fait exploser en Irak, en début d’année. La majorité de ces femmes seraient également « en étroite relation » avec des Marocains résidents à Daesh.

Ces 10 femmes devraient se voir soumises à un procès dans les plus brefs délais, dès que l’enquête concernant leur cellule terroriste sera terminée.

Affaire à suivre.

Libanaise, Marocaine et actuellement Parisienne, c'est avec un regard sarcastique et par moment critique que je tâcherai de welovebuzzer

Publicité

Les indémodables

Quiz : Quel est ton degré de chlou7itude ?

10 petites astuces pour avoir l'air plus intelligent très facilement

10 magnifiques photos rétro de danse classique

Dure la vie d'un 3echa9 mellal, la preuve en 10 points

Playground: Les cours de récréation des écoles à travers le monde

7 astuces pour réussir son entretien Skype

12 signes que tu dépenses beaucoup trop d’argent

4 conseils beauté de tous les jours à la Hollywoodienne

10 bonnes raisons de sortir avec un étudiant en droit

10 choses qui caractérisent ces génies qui obtiennent la moyenne pile-poil