#Houwa_Li_Hiya, la nouvelle campagne de sensibilisation à l’égalité des genres

Zineb Nachit

Par le 5 octobre 2015 à 11:56

12038108_663316883804525_5642507985928810178_n

« Derrière chaque femme qui réussit, un homme qui l’épaule », c’est en prônant cette devise que des étudiants du Rotaract Club de l’Université Internationale de Rabat ont initié une lutte active de sensibilisation à l’égalité hommes-femmes.

Lancé par Sofia Slami, membre du Rotaract de l’UIR, ce mouvement incite CHAQUE homme, « TOI, le fils, le père, le mari, le frère, l’oncle, le patron, le voisin, le camarade, le collègue, l’ami« , à « agir en faveur de la femme« , à « s’investir davantage dans sa vie, son éducation, sa santé, son épanouissement, sa réalisation… » et à « partager ses rêves, ses ambitions, ses peurs comme ses joies« , comme cité sur la page officielle Facebook de la campagne.

Le Rotaract Club a mis en place le hashtag « #Houwa_Li_Hiya » pour « faire en sorte que la FEMME puisse faire l’HOMME après que l’HOMME ait fait la FEMME« , à vous, internautes, de l’utiliser en soutenant le mouvement et en faisant en sorte que d’un rien naisse un tout.

Ci dessous leur campagne de sensibilisation: Un message fort pour lutter contre toutes formes d’inégalité.

Zineb Nachit

Amatrice d'humour, Éternelle Rêveuse, Amoureuse d'Art et de Littérature. Ex-Etudiante en école de commerce à Paris, Lover, Bonne vivante et patiente quand il s'agit de prendre la photo idéale pour Instagram!

Les indémodables

7 choses qui prouvent que c'était mieux avant

15 phrases qui te passent par la tête quand tu prêtes ta voiture à quelqu’un

10 choses inavouables que l'on fait tous sur les réseaux sociaux

6 cadeaux que vous pouvez offrir à toute la famille pour le Nouvel An

10 phrases que les Marocains en ont marre d'entendre à l'étranger

18 adjectifs purement marocains pour décrire une femme

Tu sais que c'est la '7ess' quand...

Pour vous messieurs, 10 bonnes raisons de vous intéresser à la cuisine

9 choses à ne pas faire quand tu es seul(e) la nuit

Cet été encore, pas de vacances... alors on improvise