Il écope de prison ferme pour avoir insulté Abdelilah Benkirane…

Par le 24 août 2019 à 13:31

La nouvelle enflamme la toile. Le comédien marocain Said Sekkaki vient d’écoper de trois mois de prison ferme ainsi qu’une amende de 500 dirhams pour avoir insulté et menacé l’ancien chef du gouvernement Abdelilah Benkirane.

Publicité

Tout aurait commencé, selon les informations rapportées par la presse locale, quand le jeune marocain, étudiant à l’Institut supérieur des arts dramatiques et de l’animation culturelle (ISADAC), aurait rencontré l’ancien chef du gouvernement en 2016 lors d’une pièce de théâtre, et lui aurait demandé de l’aide afin d’obtenir « une bourse d’étude vu sa situation sociale difficile ». N’ayant pas répondu à sa demande, même après l’avoir relancé après des années, Said serait devenu hystérique et a menacé l’ex-secrétaire général du PJD à travers des messages, tout en l’insultant et traitant de « chien. » Cette affaire a induit à son arrestation ce 18 août.

Publicité

Sekkaki a fini par écoper de trois mois de prison ferme ainsi qu’une amende de 500 dirhams.

Par ailleurs, selon d’autres sources, Said n’est pas le seul à être poursuivi pour « diffamation et injure ». Deux autres étudiants sont également détenus suite à une plainte déposée par Abdelilah Benkirane.

L’information a bien fait réagir les internautes…

Journaliste et animatrice. Mon métier est ma passion... Âme rêveuse et joyeuse, mon bonheur ? Les animaux.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

10 choses auxquelles tu penses quand tu finis tes partiels

10 choses que seuls les fitness addict marocains font

12 choses que tu vis quand tu es accro au sport

Un mec bien est dit 'Rojola', voici pourquoi...

Les 5 plus belles cascades au Maroc

Mon beau Maroc : A la découverte de Saïdia Med

Les 12 voitures préférées des marocains

7 situations où tu dois ABSOLUMENT appeler ta/ton collègue

13 caractéristiques d'une fille qui conduit sa propre voiture

Les 9 remarquables choses que les filles font avant la rentrée