Khouribga : L’étudiante victime du viol accusée de prostitution

Rhita

Par le 28 décembre 2017 à 10:17

Quel fut le choc de tous après avoir eu vent du viol de l’étudiante de la faculté polydisciplinaire à Khouribga ayant eu lieu ce lundi 25 décembre. Rappelons les faits : des étudiants de la faculté polydisciplinaire de Khouribga ont été témoins du viol de la jeune fille en question dans les toilettes de la faculté par un inconnu.

Selon le support Hespress, la jeune étudiante aurait affirmé qu’elle ne connaissait pas l’agresseur et qu’il l’avait suivie jusqu’aux toilettes avant de la violer brutalement. Ce qui a lourdement contredit les propos du secrétaire général de la faculté, qui a insisté sur le fait que la jeune fille et son agresseur n’étaient pas étrangers l’un pour l’autre.

La présumée victime aurait donc, d’après les dires du même secrétaire, fait connaissance de son agresseur sur Facebook et l’aurait, par la suite, convié à la rencontrer dans l’enceinte de la faculté libre d’accès à qui veut y entrer.

Vient ensuite une petite mise-à-jour de la situation. Selon les informations du journal électronique 2M, suite à l’interrogatoire du parquet général le mardi 26 décembre, la jeune fille aurait finalement avoué connaître son violeur se retrouvant, par conséquent, dans de beaux draps : elle est poursuivie pour « prostitution » et « relation sexuelle illégale ».

Rhita

Amoureuse de la rédaction depuis mon plus jeune âge, je mets ma plume à votre disposition pour vous apporter le meilleur du net.

Les indémodables

Les oeuvres les plus bluffantes du Body-painting

15 types de personnes dans un mariage marocain

Les groupes et pages Facebook les plus influents au Maroc

Voici ce qu'il se passe scientifiquement dans ton cerveau quand tu aperçois ton crush

10 personnes qu'on devrait avoir le droit de tuer

House of Cards : 8 choses que vous ignorez probablement sur la série

5 snacks qui ne sont pas aussi healthy que tu le pensais

10 étapes par lesquelles tu passes lorsque tu te fais livrer

7 situations qui prouvent que vous êtes le/la benjamin(e) de la famille

Ce qui t'arrive quand tu vis seul(e) pendant le Ramadan