La moitié des étudiants quittent l’université sans diplôme

Par le 6 janvier 2022 à 17:31

49,4% d’étudiants inscrits dans une faculté la quittent sans diplôme selon Abdellatif Miraoui, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation, a révélé mardi 4 janvier, lors d’une réunion avec la Commission de l’enseignement, de la culture et de la communication à la Chambre des conseillers. Rapporte H24info.

Publicité

Abdellatif Miraoui, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation, a révélé que 49,4% d’étudiants inscrits dans une faculté la quittent sans diplôme.
De plus, 35% de l’ensemble des titulaires d’un baccalauréat scientifique ou technique préfèrent s’orienter vers les domaines des sciences économiques, sociales, littéraires et humaines en raison de la barrière de la langue. Selon eux, il est difficile de poursuivre leurs études en français, constatant que cette situation entraîne des difficultés d’entrée et d’intégration sur le marché du travail.
Le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation a indiqué, dans son intervention, que le système du « bachelor », qui proposait de surmonter ces contraintes, se heurte à un certain nombre de difficultés, selon le Conseil supérieur de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique.
Le responsable du gouvernement a passé en revue les efforts déployés par le ministère pour faire progresser le secteur de l’enseignement supérieur, expliquant que le nombre de cycles de formations approuvées avait été porté à 3.858, dont 2.812 dans le public et 1.040 dans le privé. On compte également 32.833 places dans les instituts supérieurs et grandes écoles à accès limité, soit 5% de plus par rapport à l’année universitaire précédente.
Dans cette dynamique, 8 nouvelles universités réparties sur plusieurs régions du royaume, dont les régions du sud, ont été ouvertes. Les montants des bourses aux étudiants ont aussi été revus à la hausse, passant de 200 MDH pour atteindre plus de 2 MMDH durant l’année universitaire en cours. 408.000 étudiants en ont bénéficié cette année, soit une augmentation de 1,5% par rapport à l’année universitaire précédente.
Le nombre d’étudiants de l’enseignement supérieur est d’1.177.000 étudiants pour l’année en cours (sur environ 36 millions de personnes), contre 1.085.000 étudiants l’année dernière, soit une augmentation de 8,5%.

Publicité

Persévérante, réservée et solitaire. Beaucoup d’échecs ont fait que je ne croyais plus en moi, mais je ne me suis jamais résignée, car la vie c’est des montagnes russes et les échecs deviennent avec le temps une source de motivation.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Quiz : Que sais-tu vraiment de Nordin Amrabat ?

7 bonnes raisons qui font de Aid Al Adha au Maroc le meilleur

10 salons de coiffure à essayer sur Casablanca

25 films qui te donnent envie de rester célibataire

16 avantages d'avoir des petits seins

9 choses à savoir sur le Vlogueur marocain Taha Essou

5 choses à savoir sur la campagne de vaccination anti-Covid au Maroc

Toutes ces phrases qu'une fille se dit quand elle veut acheter un maillot

10 raisons pour lesquelles les Marocains adorent la simplicité

7 habitudes de couples marocains vraiment cools