La numéro deux de Facebook vend ses actions depuis deux ans

Par le 2 avril 2014 à 16:20

Sheryl Sandberg, chargée des opérations de Facebook, et une des plus importantes actionnaires après Mark Zukerberg, a passé les deux dernières années à vendre la plupart de ses actions au sein du réseau social.

Publicité

Elle rejoint Facebook en 2008 et gère le développment commercial, les relations publiques, les ventes, les ressources humaines et le marketing du site, et reste la salarié la mieux payée du groupe.

Depuis que Facebook a fait son entré en bourse en 2012, Sheryl Sandberg cède ses titres et se retrouve maintenant avec 17.2 millions d’actions au sein du groupe alors qu’elle en détenait 41 au départ. Cependant ses actions pèsent encore 1 milliard de dollars.

Publicité

Les ventes étant étroitement controlées par la SEC (Securities and Exchange Commission), le dirigeant n’était pas informé du moment précis des transactions.

Mais pourquoi la numéro deux de Facebook vendrait ses parts ? Il y a de quoi se poser des questions quant à la viabilité du réseau social dont plusieurs analystes prédisent la fin depuis plusieurs mois.

Diplomée en Développement des Ressources Humaines de l’université Al Akhawayn. Grande fan d’Harry Potter, de Mangas, de Japanime et de lecture en général, passionnée d’écriture, de danse, de cuisine, et de voyage. Ce que j’aime par-dessus tout, ce sont les sujets insolites.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Qui est Mokhtar Jabli, le marocain spécialiste en conciergerie de luxe en Californie ?

Pourquoi le Marocain ghoste les gens ?

8 raisons de ne jamais épouser un Marocain

Les meilleures idées pour un bizutage réussi

16 choses qui t'arrivent quand tu pars à une 'mou9ata3a'

6 plages privées à visiter en 2020 dans la région de Casablanca

9 galères par lesquelles on passe avant de se trouver un appartement d'étudiant

10 chansons qui vous replongeront instantanement dans votre enfance

La vie après les études en 13 points. Et ça ne donne pas envie !

18 phrases que tu commences à dire quand tu bosses dans la com' au Maroc