« L’arnaqueur de Tinder » ou l’incroyable histoire d’un escroc qui s’en sort

Par le 8 février 2022 à 10:57

Ce documentaire inédit retrace le récit détaillé de l’escroquerie subie via Tinder par plusieurs femmes qui croyaient au grand amour, mais se sont fait dépouiller de leurs économies par un escroc impitoyable. Rapporte femmeactuelle.fr.

Publicité


L’arnaqueur de Tinder, disponible depuis le mercredi 2 février 2022 sur la célèbre plateforme de streaming américaine. Le documentaire retrace les coulisses d’une affaire surprenante au détour de trois entretiens filmés. Pour rappel, Shimon Hayut avait dérobé beaucoup d’argent à un bon nombre de jeunes femmes rencontrées sur l’application Tinder.
Dans ce film, Cecilie Fjellhøy, Pernilla Sjöholm et Ayleen Charlotte, trois des victimes de ce dernier, témoignent au sujet de l’escroquerie qu’elles ont subi. Et pour cause, à partir de 2011, l’homme, né à Tel-Aviv, avait changé d’identité et se faisait passer pour Simon Leviev, patronyme du fils d’un milliardaire diamantaire israélien.
Recherché pour fraude, Shimon Hayut avait quitté son pays d’origine pour la Finlande. S’en suivent de nombreuses arnaques. Son scénario machiavélique ? Faire croire aux femmes rencontrées sur l’application que celui-ci était en danger de mort après avoir rendu ces dernières éperdument amoureuses. Par la suite, le jeune homme leur demandait une somme d’argent conséquente qu’il promettait de rembourser. Au fur et à mesure, il avait pu amasser des millions de dollars, selon The Times. Les femmes avec qui il a pu échanger ont découvert, au fur et à mesure et avec stupeur, le pot aux roses. Après plusieurs années de cavale, Simon Leviev avait été rattrapé en 2019. Selon les informations relayées par CNEWS, ce dernier avait été arrêté en Grèce, puis extradé en Israël. Par la suite, l’homme avait été condamné à 15 mois de prison en décembre 2019. Puis libéré au bout de 5 mois pour bonne conduite.

Publicité

Persévérante, réservée et solitaire. Beaucoup d’échecs ont fait que je ne croyais plus en moi, mais je ne me suis jamais résignée, car la vie c’est des montagnes russes et les échecs deviennent avec le temps une source de motivation.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Une journée pluvieuse d'un Casablancais résumée en 10 points

14 phrases que toutes les jeunes mamans aimeraient entendre

25 raisons de garder sa barbe même au mois de Décembre

9 choses un peu connes que les gens feront encore en cette fin d'année

4 conseils beauté de tous les jours à la Hollywoodienne

12 endroits où faire la fête à Casablanca

8 choses que vous connaissez si vous êtes un oiseau de nuit

Si Halloween était Marocain, comment seraient nos costumes ?

12 bonnes raisons de donner votre sang, là, maintenant, tout de suite

Quiz : Programme ton dimanche et on te dira quoi prendre au déjeuner