L’association culturelle Racines interdite de poursuivre ses activités

Zineb Alaoui

Par le 28 décembre 2018 à 11:04

C’est une lourde décision qui vient d’être prise ! La justice vient d’ordonner la dissolution de l’association culturelle Racines après avoir abrité dans ses locaux situés à Casablanca l’enregistrement de la Web-emission «1 dîner 2 cons».

En effet, l’information a été révélée par Le Desk. La justice a interdit l’association, qui œuvre depuis 2010 pour l’intégration de la culture dans les politiques publiques de développement humain, social et économique, de poursuivre ses activités.

Selon la même source  « le staff de Racines a été informé du couperet depuis vingt-quatre heures » après avoir abrité l’enregistrement en septembre de trois épisodes de la web-émission « un dîner deux cons » animée par Amine Belghazi et Youssef El Mouedden et réunissant Aadel Essadani, Ahmed Benchemsi, Omar Radi, Rachid Aourraz, le chanteur Barry ou encore Jaouad Hamidi.

La web-émission diffusée par la suite sur YouTube, ayant suscité plusieurs réactions négatives, traite plusieurs sujets d’actualités « qui fâchent » dont le « Hirak » ainsi que les récents discours royaux, avec un ton particulièrement « critique », des propos jugés « attentatoires aux institutions et aux bonnes mœurs ».

Toutefois, les attendus du jugement ne sont pas encore connus.



Zineb Alaoui

Journaliste et animatrice de formation, mon métier est ma passion. Âme rêveuse et joyeuse, je suis passionnée d'écriture avec un vrai coup de cœur pour le théâtre et cinéma et une soif d'apprentissage. Le bonheur absolu ? Les animaux.

Les indémodables

13 produits qui vous feront retomber dans votre enfance

10 choses que seules les personnes qui ont une soeur comprendront

Ces choses que seules les filles à forte poitrine comprendront

10 fois où les Algériens sont allés très loin avec leur drapeau

13 habitudes que tout étudiant développe à la fin du mois

Le guide pour reconnaître une fille qui a ses règles

Les 16 moments qui nous énervent au Mcdo

9 images qui prouvent que Hassan II était un papa attentionné envers ses enfants

Implorer Dieu, la solution au chômage selon Abdelilah Benkirane

Mode d'emploi : Comment énerver un zmig-zmag ?