fbpx

Le grand stade de Tétouan se retrouve dans une affaire de plagiat et d’usurpation

Par le 4 janvier 2019 à 10:34

L’architecte du grand stade de Tétouan, Nawfal Bakaht, vient d’être accusé de « plagiat » et « usurpation » par le célèbre architecte espagnol Carlos Lamela.

Publicité


Selon le journal El Confidentiel, « l’architecte du Real Madrid », accuse l’architecte marocain d’avoir plagié et usurpé ses plans, alors qu’ils avaient signé un accord professionnel il y a 5 ans pour participer à la construction du grand stade de Tétouan qui sera bientôt inauguré.

Toutefois, Nawfal Bakaht s’est vu attribué ce projet, lors d’un concours lancé par le Maroc en 2014 pour élire le meilleur plan de construction du stade. Il aurait, par la suite, caché la participation de son ex-partenaire Carlos lors du lancement de ce projet et ne lui aurait également pas remis 230.000 euros pour ses services.

Publicité

Carlos compte également porter cette affaire à la FIFA durant la réunion du comité exécutif prévue à Marrakech à la mi-janvier.
Quant à l’architecte marocain, il nie ses accusations et dénonce une campagne de « diffamation » et de “chantage” en affirmant que le projet du grand stade de Tétouan, qui est à sa dernière phase de travaux et qui coûtera 700 millions de dirhams, lui appartient et que le concours ne permettait même pas la participation des architectes étrangers.
Selon lui, Lamela a participé au « développement technique du concept du stade du Grand Tétouan uniquement dans une première phase qui serait écartée avant le prétendu refus du bureau de Madrid d’assumer une série de modifications et de propositions faites par les autorités marocaines”.

Nawfal qui aurait porté plainte contre Carlos, souligne avoir signé un accord de collaboration avec celui de Lamela sauf que le bail a été résilié suites à des différends techniques. » Il affirme également avoir offert 8.640 euros à Carlos « en paiement de la collaboration technique au cours de la phase préliminaire susmentionnée du concours”.

En tout cas, cette affaire « pourrait » peut-être affecter la possible candidature commune du Maroc, de l’Espagne et du Portugal pour l’organisation de la coupe du monde 2030

Journaliste et animatrice de formation, mon métier est ma passion. Âme rêveuse et joyeuse, mon bonheur absolu est les animaux.

Publicité

Les indémodables

Voici tout ce que vous vivrez à l'Oasis Festival 2019 !

6 métiers du digital qui paient le mieux au Maroc

Ces petites choses qui vous font du bien quand tout va mal dans le monde

9 choses qui se passent quand tu rencontres tes amis d'Internet pour la première fois

11 galères qu’on a toutes oubliées aujourd’hui grâce à nos smartphones

Nizar Berdai, ce jeune marocain qui a siégé au Parlement Jeunesse du Québec

19 preuves que le mariage marocain est le meilleur au monde

Rumeurs, parodies : L'annuaire des sites d’informations fausses

20 marocains qui existent sur Facebook

Quiz : À quelle vitesse tombes-tu amoureux(se) ?