fbpx

Je suis marocaine, ma mère était anti-vaccin Covid-19 et elle en est morte

Par

Je m’appelle Majda, je vis en France depuis quelques années et je n’avais pas vu ma famille depuis plus d’ 1 an à cause de la pandémie. Je décide de rentrer en juillet pour voir mes parents et mes frères. Ma mère, une dame de raison qui a toujours eu peur pour elle et pour nous, me choque avec un discours illogique : je me rend compte qu’elle est anti vaccin Covid, elle croit au complot, elle ne croit pas à la pandémie, au virus et encore moins au vaccin. Pour elle, les laboratoires veulent tous nous tuer. « Pourquoi tu t’es fait vaccinée? » me demande t-elle en guise de « Marhba bik benti ». Après le confinement et des mois et mois d’absence , je ne reconnais pas cette mère et surtout j’ai très peur pour elle.

Publicité

J’ai tout essayé pour la raisonner pourtant. Mes frères m’en ont dissuadé, apparement il n’y a rien à faire. Mon grand frère s’est fait vacciné en cachette, mon père n’a pas osé, mon petit frère non plus. Moi qui pensais que les Anti Vax étaient un débat européen, un débat français où ces gens se rassemblent tous les samedis pour faire des manifestations, je me rends compte que le débat est à la maison aussi. En plus de ne pas accepter de s’immuniser, ma mère ne fait pas attention, elle reçoit des gens, embrasse ses amis, ne met pas de masques ou le met sous le nez, se permet même d’aller à des fêtes, des mariages ou des enterrements.

Quand le pire est arrivé…

En début août, un mois que je suis là et j’étouffe, je remarque que ma mère est fatiguée. Elle nous rassure, nous dit que c’est le stress , les tâches ménagères . En faisant un test, mon frère est déclaré positif à la COVID 19. Panique à bord, on se fait tous tester mais ma mère refuse catégoriquement. A part moi, tout le monde est positif. Ma mère fait de la résistance. Ses symptômes s’accélèrent, même si elle continue à cacher ou à être dans le déni. Tel un cauchemar, un matin elle n’arrive plus à respirer. L’ambulance arrive, tout va très vite, trop vite. Le médecin nous en veut : « Pourquoi vous ne l’avez pas ramené avant? » . Une phrase qui va rester encore et encore. Elle est admise en réa, elle est intubée. Elle a la COVID-19 et une forme grave. Au secours. « Elle est vaccinée? » nous interroge le médecin. Nous baissons les yeux. Mon coeur s’emballe. Est-ce qu’on aurait dû insister ? Peut-être. Ma mère est décédée quelques jours après. Je suis rentrée pour la voir mourir…Elle était sûre que ce virus n’existait pas. Elle en est morte. Il l’a tué.

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

7 panneaux de signalisation qu'on aimerait avoir au Maroc !

Ces 2 (book)lovers marocains vont vous faire tomber amoureux de la lecture

Mode d'emploi : Comment énerver un Wydadi ?

Quiz : Quelle saison es-tu ?

8 choses qui font de toi un vrai berbère

Le Coran est le livre le plus vendu de tous les temps

10 expressions journalistiques qu'on en a tous marre d'entendre

12 choses qui démarquent un Marocain à l'étranger

Photos : À quoi ressemblaient les étudiants marocains d'autrefois ?

18 choses qui font de 2018 une belle année de m*rde