Accusé de plagiat par Said Mosker, Gad Elmaleh aurait perdu la première manche…

Par le 24 avril 2019 à 10:30

L’humoriste d’origine marocaine Gad Elmaleh est toujours au coeur de l’actualité. Alors que son histoire avec CopyComic semble se dénouer, le chanteur marocain Said Mosker aurait gagné « la première manche » contre lui dans une autre histoire de plagiat.

Publicité

DR

L’affaire date de 2016. Said Mosker avait en effet, décidé de poursuivre en justice Gad Elmaleh pour plagiat, suite à la sortie de la chanson « Danse de la joie » en 2015. Un titre en featuring avec LiMa Project qui, selon, Said Moskir, est une copie de sa propre chanson « Mama », sorti en 2005 et qui a été déposée en France à la Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique (SACEM) en 2004.

Publicité

Selon les informations rapportées par H24info, « l’expert mandaté par le tribunal français aurait déclaré ce 4 avril qu’il s’agissait bel et bien d’un plagiat de la chanson « MAMA » » » et que la poursuite judiciaire entamée par Said Mosker serait « parfaitement recevable ».

La même source ajoute que le juge du tribunal de Paris aurait demandé à l’humoriste marocain « de fournir les coordonnées des auteurs compositeurs et éditeurs de la chanson « Danse de la joie » lors d’une  audience de procédure  qui se tiendrait le 11 juin prochain. »

 

 

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

7 postures de Yoga à essayer à la maison selon Lina Louraoui

11 plats locaux aux couleurs de leurs pays d'origine

7 choses que les futurs bacheliers ne vivront pas cette année

11 médecins marocains à suivre sur Instagram en 2020

6 choses que tu vis quand tu es dans une relation à distance

12 avantages de la vie d’ado qui nous manquent une fois adultes

8 raisons de ne jamais épouser un Marocain

7 habitudes de Aïd Al-fitr qui vont nous manquer cette année

12 compliments qui font chaud au coeur

10 phrases que les hommes marocains détestent entendre