fbpx

Accusé de plagiat par Said Mosker, Gad Elmaleh aurait perdu la première manche…

Par le 24 avril 2019 à 10:30 - 157 réactions

L’humoriste d’origine marocaine Gad Elmaleh est toujours au coeur de l’actualité. Alors que son histoire avec CopyComic semble se dénouer, le chanteur marocain Said Mosker aurait gagné « la première manche » contre lui dans une autre histoire de plagiat.

Publicité

DR

L’affaire date de 2016. Said Mosker avait en effet, décidé de poursuivre en justice Gad Elmaleh pour plagiat, suite à la sortie de la chanson « Danse de la joie » en 2015. Un titre en featuring avec LiMa Project qui, selon, Said Moskir, est une copie de sa propre chanson « Mama », sorti en 2005 et qui a été déposée en France à la Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique (SACEM) en 2004.

Gad Elmaleh & LiMa Project "Danse de la joie (Lalala)" - Clip Officiel

Publicité

Said Mosker - Mama Mama (Official Music Video) | (سعيد مسكر - ماما ماما (فيديو كليب

Selon les informations rapportées par H24info, « l’expert mandaté par le tribunal français aurait déclaré ce 4 avril qu’il s’agissait bel et bien d’un plagiat de la chanson « MAMA » » » et que la poursuite judiciaire entamée par Said Mosker serait « parfaitement recevable ».

La même source ajoute que le juge du tribunal de Paris aurait demandé à l’humoriste marocain « de fournir les coordonnées des auteurs compositeurs et éditeurs de la chanson « Danse de la joie » lors d’une  audience de procédure  qui se tiendrait le 11 juin prochain. »

 

 

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Voici le salaire actuel d'Achraf Hakimi

Les plus beaux snaps vacances des Marocains autour du monde

Mehdi Lougraïda, le chef d'orchestre marocain qui fait valser le classique

8 peurs que ressentent nos mamans et qu'elles gardent pour elles... ou pas

La bonne playlist pour commencer ta semaine !

9 choses qui hantent toute Marocaine durant Ramadan

7 choses que fait un marocain lorsqu’il se fiance

8 choses que seules les filles grandes de taille comprendront

Vols de rapatriement Maroc : "On est rentrés avec plus de 20 places vides"

Et si Game of Thrones était un Disney ?