fbpx

Cheb Khaled jugé coupable pour plagiat de « Didi »

Par le 8 avril 2015 à 8:29

Le tribunal de grande instance de Paris vient de prononcer un verdict à l’encontre du célèbre chanteur algérien, Cheb Khaled, en le condamnant d’avoir plagié la chanson « Didi » qui fut un succès monumental indissociable de la carrière du roi du raï. Le tribunal a jugé que Didi a été plagiée de la musique d’un auteur algérien connu sous le nom de Cheb Rabeh.

Publicité

5884447-8765889

Commercialisée à partir de 1991, la chanson « Didi » a connu une très grande réussite partout dans le monde, notamment en Europe, en Afrique du Nord et dans l’Asie. M. Jean-Marie Guillou, l’avocat de Cheb Rabeh, affirme que cette chanson est un succès qui repose un mensonge.

Publicité

La décision du tribunal à infliger au roi du rai une amende qui s’élève à 100.000 euros à verser pour le compte de Cheb Rabeh pour la réparation de son préjudice moral et une autre, de 100.000 euros, en réparation des atteintes à son droit moral d’auteur.

Suite à la décision du tribunal, la Société des Auteurs, Compositeurs et Editeurs de Musique (SACEM) se trouve dans l’obligation de faire bénéficier Cheb Rabeh d’une part des droits de reproduction « en tant que seul compositeur » du morceau musical.

Jeune homme avec un goût particulier pour la culture. Intéressé par la musique, le cinéma et les nouvelles technologies.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

17 plats répugnants que vous devriez essayer un jour

10 phrases que les Marocains en ont marre d'entendre à l'étranger

7 moments que toute fille aux cheveux bouclés a déjà vécus

18 images pour illustrer les différences de langage au Maroc

Pourquoi les Marocains sont le meilleur peuple du monde ?

8 choses que seul un Marocain n’aura pas honte de faire

9 situations que tu as forcement vécues avec tes parents

Photos : Les marocaines comme nous ne les avions jamais vues

Quizz : Quelle série ramadanesque es-tu ?

Voici pourquoi ”hmar” devrait être un compliment