Banque Populaire

J’ai passé une semaine sans argent liquide, tout s’est fait depuis mon portable et j’en suis plutôt satisfaite

Cet article vous est proposé par

J’ai décidé de faire un challenge assez fou : celui de passer une semaine sans argent comptant et de ne compter que sur ma carte bancaire et mon appli mobile pour survivre. À vrai dire, je ne savais pas à quel point la technologie m’était importante, jusqu’à ce que j’en aies eu besoin. Mais j’avoue que l’évolution technologique commence à changer mes petites habitudes et à remplacer mes pratiques « archaïques ».

Disclaimer : J’ai prévu suffisamment de pièces pour le parking, les chewing-gums et la machine à café.
Préparation :

À quelques jours du challenge, je me suis renseignée auprès des petits business à proximité pour identifier ceux qui acceptaient le paiement par carte. J’ai également dépensé les derniers billets dans mon porte-feuille (il n’y en avait qu’un, mais bon). Voici donc comment j’ai mené l’expérience :

1. Pour le gasoil et les courses de la semaine, je paye par carte

Sur ce point, je n’ai pas senti la différence puisque mes habitudes n’ont pas changé. Les stations-service et les grandes surfaces permettent (presque) toutes de payer de différentes manières et ça c’est bien. Au moins on ne mourra pas de faim et ne risquera pas la panne d’essence si on n’a pas de cash.

2. Il fallait cotiser pour un pot de départ

Oula ! J’aurais bien mis ma carte bancaire dans l’enveloppe, mais on m’aurait prise pour une fille drôle et surtout… radine. J’ai donc demandé à ma collègue de me filer un billet et je lui ai rapidement fait un virement sur l’appli mobile. On ne dira pas que je n’ai pas cotisé !

3. On s’est fait livrer le déjeuner au bureau

Là encore, j’ai simplement envoyé l’argent de mon smartphone à celui de la personne qui s’est occupée de passer la commande, et tout le monde n’y a vu que du feu.

4. J’ai payé mes factures par téléphone

Bon, j’ai pris l’habitude de les payer en ligne, mais j’avais impérativement besoin de mon pc pour le faire. Aujourd’hui, je découvre qu’il est possible de payer les factures d’eau, d’électricité et d’internet via l’appli mobile de ma banque. Je n’aurai plus d’excuse pour justifier mes petits retards. :)

5. Petite séance shopping, mais je me suis contrôlée

Je me suis connectée à l’appli avant de rentrer au mall. Ainsi, après chaque achat effectué, j’avais un aperçu de mon compte et de l’argent qui en sortais. J’ai donc rapidement culpabilisé et je n’ai pas fait de bêtises.

6. Commander les cadeaux d’anniversaire en ligne : ma nouvelle résolution

Je suis tombée sur une page Facebook qui concocte de magnifiques coffrets cadeaux. À mon bonheur, ils étaient très réactifs et demandaient un paiement en ligne pour confirmer la commande. J’ai donc pu transférer l’argent et leur envoyer l’ordre de virement comme preuve de paiement, le tout uniquement sur mon téléphone. J’adore la technologie !

7. Un café avec les amis après 18h

J’ai payé tout le montant par carte, et demandé à mes potes de me filer les montants de leurs consommations. Barbares qu’ils sont, ils ont refusé de me faire un virement et j’ai donc eu des billets d’argent entre les mains, pour la première fois depuis près d’une semaine.

8. L’argent est nécessaire, mais pas indispensable

Pendant toute la semaine, j’ai plutôt fait mes courses dans les super et hypermarchés plutôt que chez les petits vendeurs. Ça ne me dérange pas beaucoup, mais c’était un tout petit effort en plus que j’ai fourni.

9. Le mot d’ordre de mon expérience : la facilité

S’il y a une chose à retenir de mon expérience, c’est que toutes mes opérations ne m’ont pris que quelques minutes pour être effectuées. Je payais déjà tout le temps par carte, mais transférer de l’argent par mobile est tout nouveau pour moi, et je trouve que c’est très intuitif et peut très facilement faire partie de mes habitudes au quotidien dorénavant.

www.mediamarketing.ma

10. Je compte quand même garder un peu de liquide sur moi

Dans certaines situations, avoir de l’argent dans sa poche peut débloquer une situation. Mais je me réjouis à l’idée de n’avoir que le strict minimum, pour les pourboires, les petits achats, les places de parking et les petits imprévus. Pour le reste, je m’engage à l’effectuer via mon téléphone, c’est plus simple et ça me va.

Bonus :

La technologie a contribué à réduire une angoisse perpétuelle, causée par l’idée de faire tomber mon portefeuille. Elle a également cerné la furie des achats que je suis. À présent, je sais où sont dépensés mes dirhams et je ne me casse pas la tête à faire le bilan de la semaine pour comprendre où est passé mon argent.

Les indémodables

Ces horreurs que nos parents nous faisaient porter quand nous étions enfants

14 souvenirs d'enfance que tous les Marocains ont en commun

Les 11 types de Marocains qu’on croise à l’étranger

12 Marocains avec un corps de rêve à suivre sur Instagram

10 choses que l'on fait tous au Mc Do

11 choses que tu vis quand toute ta clique se marie

Ramadan: Ce que vivent les stagiaires marocains

10 choses à faire pour avoir la confiance d’une grande star

Les 7 raisons pour lesquelles l'université marocaine est pire qu'une dictature

10 endroits des plus branchés à visiter à Rabat