fbpx

L’émouvant message de Younès Belhanda après son licenciement de Galatasaray

Zaïnab Aboulfaraj

Par le 13 mars 2021 à 17:48

L’international marocain Younès Belhanda a adressé un message émouvant à ses fans et son équipe sur Instagram, le vendredi 12 mars.

Publicité

Younès Belhanda a écrit : “J’ai passé 4 merveilleuses années en votre compagnie. Merci de votre soutien. Merci à mon coach Fatih Terim. Merci à vous mes coéquipiers. Merci au staff. Merci aux fans. Je ne vous oublierai jamais.”

Publicité

Pour rappel, Le club turc Galatasaray a annoncé, ce mercredi 10 mars, avoir licencié le natif d’Avignon.

A l’origine du limogeage de l’international marocain, ses récentes critiques envers Galatasaray et ses dirigeants. Le contrat du jeune footballeur arrive à terme dans quelques mois. L’international marocain avait déclaré, après un nul à domicile contre Sivasspor qu’il est “très difficile de revenir sur une telle pelouse. Les dirigeants de Galatasaray doivent trouver une solution. Au lieu de se regarder sur Twitter, Instagram et dans les médias, ils devraient s’intéresser à ce problème”.

L’international marocain avait rejoint Galatasaray l’été 2017, en provenance du Dynamo Kiev contre 9,5 millions d’euros. En 131 matchs, il a inscrit 22 buts et délivré 26 passes décisives.

Zaïnab Aboulfaraj

Humaniste, je cherche avant tout à raconter des histoires qui peuvent vous inspirer. Journaliste dans l'âme depuis mon plus jeune âge.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

12 expressions 100% marocaines dont la traduction est trop drôle

Mon Beau Maroc : Rabat, la capitale culturelle du Maroc

Quiz : À quel point es-tu attaché à ton lit ?

Quiz : À quel point es-tu 'me3gaz' ?

11 choses qui facilitent la vie de tout jeune Marocain au quotidien

9 choses que fait une marocaine lorsqu'elle se fiance

10 raisons de tomber amoureuse du nouveau Premier ministre Canadien

2 grands auteurs de mangas au rythme de vie extrême

Voici les 7 choses que les marocains comptent faire après le confinement

Quiz : À quel point ta vie est-elle bordélique ?