fbpx

Maroc – Argentine : Les joueurs Marocains n’auront pas le droit de tacler Messi

Par le 5 mars 2019 à 15:57

Alors que le Maroc s’apprête à accueillir la sélection argentine pour un match amical qui se tiendra le 26 mars au grand stade de Tanger, plusieurs conditions ont été imposées par la fédération argentine de football quant à la présence de Lionel Messi.

Publicité

Selon les informations rapportées par Cnews ainsi que plusieurs sources, des clauses auraient été intégrées par le comité argentin organisateur de cette rencontre, dans le contrat signé entre la FRMF et la FAF.  Cette dernière aurait exigé des consignes strictes au staff technique des lions de l’Atlas.

Publicité

Les joueurs nationaux devront éviter d’être « agressifs » avec Lionel Messi, et n’auraient même pas le droit de le tacler sans oublier qu’ils sont interdits de se prendre en photo avec lui après le match ou durant toute la durée de son séjour. Les supporters ne pourront également pas le faire…

Et ce n’est pas tout… 

Les médias n’auront pas la possibilité d’avoir la « star » de l’argentine en interview sans oublier « qu’un avion sera affrété par la FRMF pour transporter la sélection argentine. » Quant au nom de l’hôtel qui accueillera l’équipe argentine, la FAF ne veut pas donner son nom.

Entre temps, une clause impose à Messi de jouer au moins 1 heure… 

 

Journaliste et animatrice. Mon métier est ma passion... Âme rêveuse et joyeuse, mon bonheur ? Les animaux.

Publicité

Les indémodables

Mon Beau Maroc : Tanger, la perle du nord

Bouffe Vs Sport : Quelle activité pour quel plat ?

Voici quelques belles réalisations de la femme...

7 comptes Instagram qui vous feront découvrir le Maroc autrement

10 signes que tu es accro à la musique

Casablanca : Ces 6 endroits mythiques que beaucoup de jeunes squattent

Découvrez les 10 plus beaux lagons du monde

11 des pires situations qu'on a tous confrontées un jour

8 choses que tu constates quand ton statut change d’un étudiant en adulte responsable

Découvrez ces 5 îles que le Maroc revendique