Ouverture des frontières avec l’Algérie pour une raison bien précise

Par le 10 novembre 2021 à 12:06

 

Publicité

Les autorités marocaines et algériennes ont convenu d’une ouverture temporaire du poste frontière Zouj Bghal à la périphérie d’Oujda, pour procéder à l’extradition de onze citoyens algériens ainsi que d’une autre personne de nationalité européenne, du Maroc en Algérie.

Publicité

Les douze personnes extradées font l’objet de mandats d’arrêts internationaux. Elles étaient en détention dans les prisons marocaines avant d’être remises aux autorités algériennes grâce à l’ouverture ponctuelle de la maroco-algérienne de Zouj Beghal.

 

La Cour de cassation du Maroc a accepté la demande d’extradition des mis en cause (onze Algériens et une personne de nationalité européenne) déposée par la justice algérienne, démontrant la bonne foi des autorités marocaines à « respecter les accords internationaux de lutte contre la criminalité transnationale organisée », et « à poursuivre les procédures d’extradition dans le cadre de relations de sécurité et de coopération judiciaire avec l’Algérie », en dépit de « la rupture unilatérale » des relations diplomatiques par cette dernière.

Persévérante, réservée et solitaire. Beaucoup d’échecs ont fait que je ne croyais plus en moi, mais je ne me suis jamais résignée, car la vie c’est des montagnes russes et les échecs deviennent avec le temps une source de motivation.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

5 choses à dire pour justifier tes notes catastrophiques

Le parcours du combattant du stagiaire marocain

11 médecins marocains à suivre sur Instagram en 2020

5 patisseries italiennes qui ressemblent aux nôtres

Ces 7 types d'amis avec qui il ne faut pas voyager

Les selfies ne datent pas d'aujourd'hui

Ce que tu vis quand tu fais du code malgré toi

6 meilleures randonnées à absolument faire au Maroc

Les 10 types de profils Facebook marocains les plus fréquents

25 mots turcs que nous utilisons tous...