fbpx

Quand une ville fantôme se transforme en oeuvre d’art

Par le 25 février 2014 à 1:41

Quoi de mieux qu’une ville abandonnée pour exprimer son art ?

Publicité

Délaissé par ses habitants suite à l’installation d’une centrale nucléaire dans les années 70, le village de Doel situé au nord-est de la province de Flandre-Orientale en Belgique, est désormais considéré comme une ville fantôme.

En attendant que cet endroit soit détruit ou transformé, des artistes de rue laissent libre court à leur imagination et font de cet endroit inhabité une sublime toile géante.

Publicité

Romany WG, photographe d’exploration urbaine a réalisé des clichés aussi surprenants que magnifiques de ce gigantesque terrain de street art.

 

doel-street-art-1 doel doel-street-art-15 doel-street-art-13 doel-street-art-11 doel-street-art-8

Etudiante en école de commerce et gestion, je me passionne pour les arts (plus précisément la musique et la photographie). Mon hyperactivité me pousse à toucher à tout et à surtout découvrir de nouvelles choses.

Publicité

Les indémodables

Ces 12 choses que vous ne faites qu'avec votre meilleure amie

8 choses qui vont changer maintenant qu'on est surveillés

7 types de frères et soeurs que chacun de nous pourrait avoir

7 signes qui montrent que tu es toujours le 'angry friend'

Lamya Ben Malek, première Marocaine championne de France de débat

Quiz : Quel type de collègue toxique es-tu ?

L'automne en toute sa splendeur autour du monde

12 bonnes raisons de ne jamais sortir avec un étudiant en architecture

Voyager sans Visa : La Turquie, le pays qui ravit par sa culture et son charme

On a tous un pote 'me3gaaaz', voici comment le reconnaître