fbpx

Safi : Un avocat écope de 2 ans de prison pour avoir violé sa secrétaire

Par le 3 février 2022 à 14:37 - 45 réactions

Un avocat au barreau de Safi vient d’être condamné à 2 ans de réclusion criminelle pour agression sexuelle sur mineure. Il avait amadoué sa victime en lui promettant un travail dans son bureau d’avocat. Rapporte Le360.

Publicité

La chambre criminelle de la Cour d’appel de Safi vient de condamner dans l’affaire de viol et d’agression sexuelle sur une mineure, un avocat au barreau de Safi. La peine est de 2 ans de prison ferme assortie d’une amende. La victime, âgée de 15 ans, habite avec sa mère près du bureau de l’avocat, dans la commune de Jamaat Shaim.
L’avocat aurait profité de la situation précaire de la victime et sa vulnérabilité pour lui proposer un travail dans son bureau en contrepartie d’un salaire mensuel de 1.500 dirhams. Mais, 24 heures après avoir rejoint le bureau, la mineure a été surpris par son patron qui lui a imposé un rapport sexuel dans une chambre aménagée au sein du cabinet. Forcée de passer l’acte, la victime a été traumatisée par la violence de son patron.
Il lui a ensuite offert 50 dh, en lui demandant de garder le silence sur ce qui s’était passé. Mais l’affaire a été dévoilée par la suite à la mère qui a immédiatement saisi la brigade de gendarmerie de Jamaat Shaim. De plus, le rapport médical relève des traces de violences sexuelles récentes et une perte de virginité. Dans le cadre de l’enquête, l’avocat a été auditionné devant le substitut du procureur général du roi près la Cour d’appel de Safi, en présence du bâtonnier du barreau de Safi et de certains membres du Conseil.
La victime, quant à elle, a relaté l’horreur qu’elle avait vécue dans le bureau de l’avocat, en précisant toutefois qu’il n’était pas à l’origine de la perte de sa virginité. Celle-ci serait l’œuvre d’un jeune de 19 ans de la même commune. Celui-ci a été également arrêté par la brigade de gendarmerie royale et déféré devant le parquet compétent.
L’affaire a été par la suite confiée au juge d’instruction près la Cour d’appel de Safi. Après enquête approfondie, il a décidé de poursuivre l’avocat en état de liberté provisoire pour les faits qui lui étaient reprochés et de transférer l’affaire à la Chambre criminelle près la Cour d’appel, qui l’a condamné à une peine de 2 ans de prison assortie d’une amende.

Publicité

Persévérante, réservée et solitaire. Beaucoup d’échecs ont fait que je ne croyais plus en moi, mais je ne me suis jamais résignée, car la vie c’est des montagnes russes et les échecs deviennent avec le temps une source de motivation.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

7 signes qui montrent que tu es timide

Les 8 meilleurs screenshots de conversations de marocains

Papa, maman, ne me parlez plus de mariage

Lifestyle: 11 marocaines à suivre absolument sur Instagram

Cette plage secrète va vous donner envie d'acheter un billet aller sans retour

10 choses qui caractérisent nos profs marocains

Mon beau Maroc : Ouirgane, la perle de l'Atlas

8 choses qu'on n'aime pas pendant la période des vacances

Maroc, dans quels domaines te démarques-tu ?

10 choses que seules les personnes petites de taille comprendront