Sarkozy, l’homme aux 100.000 dollars ?

Par le 12 octobre 2012 à 15:30

Jeudi 12 octobre, c’était un nouveau Nicolas Sarkozy décontracté qui tenait une conférence économique dans le cadre d’un séminaire organisé par la banque brésilienne d’investissement BTG Pactual. L’ancien président de la République a présenté à cette occasion sa vision des choses concernant la crise économique mondiale actuelle ainsi que les mesures qui pourraient être prises à ce sujet.

Publicité

Cependant, ce qui attire le plus notre attention est sa belle rémunération qui, selon certains dires, attendrait la modique somme de 100.000 dollars, soit près de 4 mois de son ancien salaire à l’Elysée.

A ce sujet, Tony Blair, l’une des personnalités les plus demandées, gagnerait jusqu’à 300.000 euros par intervention. Et c’est sans vous parler de Bill Clinton qui, en 2010, a empoché plus de 10,7 millions de dollars.

Publicité

Quoi que l’on dise et avec une rémunération pour de pareils services, Nicolas Sarkozy prouve qu’il est plus que jamais un homme de taille.

Etudiante en expertise comptable, Lina CHEQROUNI est une férue d’économie et de politique européenne. C’est au lycée qu’elle tombe amoureuse du monde de l’actualité et du journalisme en participant à la semaine de la presse et des médias. Traitant les sujets d’actualité allant des plus insolites aux plus sérieux, ses articles portent sa signature avec un jeu de mot final, apportant une touche décalée et humoristique à l’information.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

10 preuves que le Bad Hijab Day est pire que le Bad Hair Day

9 marocains révèlent ce qui les poussent à se tourner vers des prostituées

10 choses qui caractérisent nos profs marocains

Les 12 voitures préférées des marocains

17 plats répugnants que vous devriez essayer un jour

16 choses qui t'arrivent quand tu pars à une 'mou9ata3a'

6 jeux tout droit sortis de Microsoft Excel

10 choses que tous les 'non Casaouis' détestent quand ils vont à Casa

7 villages marocains que l'on devrait visiter au moins une fois

5 bonnes raisons d'arrêter de manger du fast food