Shakespeare, un consommateur de cannabis ?

Par le 11 août 2015 à 16:57

Le talent du grand et unique Shakespeare n’est peut-être pas né du hasard, mais boosté par une possible consommation de marijuana. C’est du moins ce qu’a révélé le South African Journal of Science.

Publicité

http://i.huffpost.com/gen/1753479/images/o-WILLIAM-SHAKESPEARE-facebook.jpg

http://i.huffpost.com/gen/1753479/images/o-WILLIAM-SHAKESPEARE-facebook.jpg

Selon le journal, une étude a été faite à Stratford-upon-Avon, Royaume-Uni, lieu de naissance et de décès du célèbre dramaturge, afin de découvrir les types de substances fumées à son époque. Résultat : on a retrouvé plusieurs pipes à tabac dans l’ancienne demeure de Shakespeare qui contenaient, vous l’auriez deviné, du cannabis.

En 2011 déjà, un autre chercheur avait trouvé des traces d’une matière, ressemblant au cocaïne dans la maison du poète, mais les autorités avaient refusé l’exhumation de son corps, suite à une inscription sur la tombe de Shakespeare : «Béni soit l’homme qui épargne ces pierres/et maudit soit celui qui déplace mes os».

Publicité

A-t-on trouvé la recette secrète pour un talent incomparable? (Question innocente)

Je suis une magicienne des temps modernes. Entre mon métier et ma passion, chaque jour je crée des choses par la seule force de mon esprit.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Le mouvement “hors-la-loi” se mobilise pour la victime du revenge porn

16 choses que seulement les personnes qui conduisent à Casablanca comprennent

10 petits crushs d’enfance que l’on n’oubliera jamais

11 galères qu’on a toutes oubliées aujourd’hui grâce à nos smartphones

Pourquoi ignorer ces lettres qui sont adressées à vous, jeunes Marocains ?

Quiz : Quel beaugosse marocain est ton âme soeur ?

10 bonnes raisons de continuer à fumer

Les 12 voitures préférées des marocains

10 bonnes raisons de sortir avec un sportif

Tu sais que t'es un 'shop' quand...