Un bébé de 18 mois sauvagement assassiné par son propre père à Kénitra

Par le 24 mars 2023 à 14:54 - 231 réactions

Publicité

Le quartier Bir Rami, situé dans la banlieue de Kénitra, a été le théâtre d’un crime abominable juste avant le premier jour du Ramadan. Un père âgé de 37 ans aurait égorgé son fils de 18 mois avec un couteau. Ce dernier aurait profité de l’absence de la mère qui était montée sur le toit pour étendre du linge afin de commettre ce meurtre atroce.

La mère du bébé a été effrayée par cette scène horrible à son retour et a appelé l’aide des voisins pour tenter de sauver son enfant. Malheureusement, les services de police sont arrivés trop tard et le nourrisson a succombé à ses blessures avant d’arriver à l’hôpital.

Publicité

Les enquêteurs ont rapidement localisé le suspect dans la forêt « Atticha » sur la route de Rabat. Celui-ci s’est rendu à la police en tenant des propos incohérents. En effet, lors de son audition, il a tenu des propos contradictoires et a laissé entendre qu’il souffrait d’une maladie mentale.

Selon les premières données recueillies par les enquêteurs, le prévenu souffrait de temps en temps de troubles psychiques et se disputait constamment avec sa femme. Le parquet général a demandé la poursuite de l’enquête pour éclairer cette affaire.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

AirPano : Les plus belles vues aériennes de la planète

Khouya, voilà pourquoi je ne veux pas te donner mon numéro

6 choses à savoir sur l'indépendance du Maroc

10 choses qui prouvent que tu as un "dirty mind"

Tu sais que tu es bien au régime quand...

L’histoire de ce nourrisson, parmi les arrivants à Sebta, raconté par son sauveur

Toujours célibataire ? Voici ce que tu dois faire pendant ce confinement

22 choses que ceux qui n’ont pas fait leur scolarité au Maroc ne pourront pas comprendre

7 types de Marocains que vous rencontrez en soirée !

5 films marocains incontournables qui n'attendent que la réouverture des salles de cinéma