fbpx

Un couple d’Australiens se prend pour Jésus et Marie-Madeleine

Par le 22 juillet 2013 à 15:12

Certaines personnes ne manquent pas de culot, et  l’exemple idéal nous vient aujourd’hui tout droit de l’Australie, de l’état du Queensland pour être plus précis.

Publicité

C’est l’histoire d’un dénommé Alan John Miller qui prétend être la « réincarnation du Christ ». Pire encore, il dit conserver tous les souvenirs de sa vie antérieure et que sa crucifixion n’avait pas fait si mal que ça, parce que, selon lui la douleur physique n’est rien quand on a foi en Dieu. Il affirme sans le moindre doute avoir rencontré de grandes personnes parmi lesquelles Platon et Socrate, ainsi que plusieurs papes dans un « monde parallèle ». Celui qui est aussi bien connu sous le nom d’AJ est en couple avec une certaine Mary Suzanne Luck. Et, comme le hasard ne fait jamais les choses à moitié, Marie Suzanne ne peut tout bonnement qu’être Marie-Madeleine !

Notre messie assure sans même cligner de l’œil avoir ressuscité pas mal de gens. Les deux font usage des réseaux sociaux pour inviter les internautes à faire des dons qui vont aider à « présenter la vérité divine sur terre ».

Publicité

Comme pas mal de personnes sur cette terre, AJ est une cible de moqueries en tout genre, et pour se défendre, il proclame « Au premier siècle comme dans ma vie actuelle, j’ai toujours été victime de ce mauvais traitement. »

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Nos Instagram Awards : 21 make-up artists marocains à suivre en 2021

La Playlist du dimanche de Hamza El Fadly

11 choses que tu vis quand toute ta clique se marie

5 choses à savoir sur la reprise des vols internationaux au Maroc

Il est un parfait 'Kdidib', voici comment le détecter...

10 choses que tous les 'non Casaouis' détestent quand ils vont à Casa

11 bonnes raisons de commencer à fumer

Quiz : Réponds à ces questions et on te dira quelles résolutions tu devrais prendre en ce début d'année

16 types de femmes que tu rencontres au hammam

9 phrases des parents qui nous font un tout petit peu grimacer