5 bonnes raisons de découvrir « DLAMI » de Alienz

Par

 

Publicité

 

Du bon son, du flow et du style, voici 5 raisons pour lesquelles il est urgent de découvrir « Dlami » de Alienz ! Musique !

Publicité

 

1.C’est un nouveau duo de rap marocain

Ils sont de Casablanca et le duo est composé de Flack et Toxsick. Ils se rencontrent pour la première fois en 2017 au sein du Centre culturel Les Etoiles de Sidi Moumen, de la Fondation Ali Zaoua. C’est là qu’ils seront révélés par le coach et fondateur du programme Positive School of Hip Hop qui en fera le duo qu’on (re)découvre aujourd’hui avec un nouveau titre « Dlami ».

2.On les a découvert au cinéma


Depuis, les deux artistes travaillent sans relâche pour réaliser leur rêve et démarrer une carrière artistique professionnelle. En 2021, ils font leur première apparition en tant qu’acteurs et rappeurs sur le grand écran, dans le film « Haut et Fort » (Casablanca Beats) du réalisateur marocain Nabil Ayouch.Leur personnage crève l’écran mais ils sont également présents dans la Bande Originale du film où ils interprètent plusieurs titres parmi lesquels “Drahem”, “Tfina LPhone” ou encore “Mamma Love”.

 3.Le son dépote !

Après le film, ils nous font découvrir leur univers musical avec un titre très personnel que les amateurs de Rap pourront découvrir en son et en image.

 4.Ils préparent un album

En temps, le duo continue de travailler et prépare la sortie de leur premier EP, dont certains titres sont à découvrir dans « Red Carpet », le double album produit par la Fondation Ali Zaoua dans le cadre du programme « Positive School » qui réunira plusieurs artistes et dont la sortie est prévue mi-mars 2022.

5.Ils sont trop cool

Il y a d’un côté  Flack, de son vrai nom Ismail Adouab, est un jeune rappeur, beatmaker de Casablanca. Membre et génie de la Topline du groupe Alienz. Natif de Sidi Moumen où il grandi, il intègre en 2017 la Positive School of HipHop dans ce même quartier où il écrit ses premiers textes de rap et éprouve une véritable passion pour la création musicale. Et puis il y a Toxsick alias Mehdi Razzouk qui est un rappeur Casablancais, de Hay Mohammadi, un quartier qui a toujours été sa source d’inspiration pour l’artiste. Membre du groupe Alienz, il est considéré comme le lyriciste du duo. Toxsick rejoint la Positive School of Hip-Hop en 2017.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Quand les moments passés sur la route sont parfois meilleurs que les vacances elles-mêmes

Photos : Les marocaines comme nous ne les avions jamais vues

15 plus belles voitures du Roi Mohammed VI

Ce que tu ressens tout au long des deux années de prépa

Avant/Après : Ces célébrités qui ont tellement changé... ou pas

Ces 12 fautes de français que nous ne pouvons plus supporter

Friendzone : 8 fois où tu aurais pu en sortir

10 choses qui t'arrivent quand tu voyages à l'étranger pour la première fois

8 bonnes raisons d'aimer l'ONCF

7 profils de filles marocaines que l'on trouve sur Tinder