fbpx

Un jeune marocain lance une fausse alerte à la bombe à Fès et le paye cher !

Par le 9 décembre 2019 à 16:10

Quand on est jeune, notre insouciance peut nous coûter notre avenir. Une simple erreur dont on a pas évalué les retombées peut nous coûter très cher. Ce qui s’est passé à Fès en est la parfaite illustration.

Publicité

tell me more love and hip hop hollywood GIF by VH1

Un élève de 18 ans a lancé une fausse alerte à la bombe jeudi dernier. Selon un communiqué de la DGSN:  » il  avait contacté jeudi après-midi, la salle de commandement et de coordination de la préfecture de police de Fès prétendant que deux bombes explosives se trouvaient au domicile d’une personne situé au quartier « Labita ». Les services de sécurité avaient réagi avec sérieux à cet appel téléphonique et avaient ouvert une enquête minutieuse qui a révélé qu’il s’agissait d’une fausse déclaration et d’un crime fictif », rapporte la même source.

Publicité

excuse me what GIF

Le service préfectoral de la police judiciaire mène une enquête depuis lundi pour dénonciation d’un crime fictif. Le mis en cause fut effectivement mis en garde à vue sous la supervision du parquet compétent suite à cet appel téléphonique. On se demande quelle mouche a bien pu le piquer pour faire une chose pareille ?

come on wtf GIF

Journaliste et animatrice. Mon métier est ma passion... Âme rêveuse et joyeuse, mon bonheur ? Les animaux.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

5 destinations de camping qui font rêver au Maroc

Tu sais que t'es un 'shop' quand...

6 prénoms les plus rares portés par des Marocaines et leurs significations

Ces 7 types d'amis avec qui il ne faut pas voyager

Les 33 photos les plus époustouflantes réalisées sans retouches photoshop

7 bonnes adresses foodies à découvrir à Marrakech

Mon beau Maroc : Le lac de Lalla Takerkoust, un havre de fraîcheur au pied de l'Atlas

Quiz : Quel type de parent marocain seras-tu ?

10 choses qui vont nous manquer après l'université

8 choses qui montrent que tu es un vrai patriote sans que tu le saches