fbpx

Un marocain a été interdit par un tribunal de s’approcher de sa femme pendant 1 an

Par le 6 décembre 2019 à 14:43

La Fédération des Ligues des droits des Femmes vient de dévoiler une étude révélant des verdicts sans précédents prononcés par trois tribunaux au Maroc. Et du moins que l’on puisse vous dire: Ce sont de vraies premières au Maroc…

Publicité

Grande surprise: La Cour d’appel de Taza a bel et bien prononcé un jugement à l’encontre d’un mari violent lui interdisant de s’approcher de sa femme pendant un an tout en lui imposant de suivre un traitement psychologique pendant la même année pour qu’il puisse contrôler son comportement, gérer sa colère et renoncer à ses accès de violence, sans oublier « qu’il devra également améliorer ses aptitudes communicatives ».

Publicité

Et ce n’est pas tout… 

Selon le quotidien arabophone Al Massae, la Fédération des Ligues des droits des Femmes a également révélé que le tribunal de première instance d’Oujda avait ordonné qu’un autre mari violent soit hospitalisé dans un centre d’accueil spécialisé en psychothérapie.

Quant au verdit prononcé par le troisième tribunal et plus précisément celui de première instance de Larache, il concerne la violence parentale et a été rendu à l’encontre d’un garçon qui a été interdit de s’approcher de sa mère ou de la contacter, pendant une année.

Journaliste et animatrice. Mon métier est ma passion... Âme rêveuse et joyeuse, mon bonheur ? Les animaux.

Publicité

Les indémodables

6 choses auxquelles tu penses quand tu quittes le Maroc

20 situations que tu vis à cause d'un coup de soleil

Images : Les princesses Disney en mode Bollywood

10 bonnes raisons d'avoir un copain fumeur de cannabis

On a tous cet ami sur Facebook qui...

Les acteurs de Games Of Thrones en mode Avant/Après

Ces 9 choses que tu as déjà faites après ta première rupture

11 Choses qui changent sur ta timeline Facebook de 18 à 25 ans

AirPano : Les plus belles vues aériennes de la planète

8 bonnes raisons de sortir avec un médecin