fbpx

Déclarée morte depuis 25 ans, le tribunal de Nador l’aurait ressuscité…

Par le 26 mars 2019 à 10:48

C’est bel et bien une affaire qui sort de l’ordinaire… Alors qu’une femme aurait été déclarée morte depuis 1994, le tribunal de première instance de Nador l’aurait ressuscité en annulant son certificat de décès.

Publicité

Selon H24info qui cite le quotidien arabophone Al Massae, cette histoire est liée à une affaire d’héritage. Un homme ne voulant pas faire hériter sa fille adoptive, pour répartir son héritage entre ses enfants biologiques, aurait déclaré aux autorités qu’elle serait morte, pour ensuite, avoir un certificat de décès délivré par la commune Rass-Elma de Nador, « le jour même », « sans aucun justificatif ni enquête », comme le cite la source.

Publicité

Toutefois, alors que la femme aurait voulu renouveler son ancienne CIN, qu’elle utilisait depuis toujours, elle aurait été surprise de découvrir qu’elle était inscrite dans le registre des morts depuis déjà 25 ans… Elle aurait donc, saisi la justice en décembre 2018 pour que son certificat de décès soit annulé par le tribunal de première instance de Nador suite à son invalidité.

Une vraie première au Maroc… 

Journaliste et animatrice. Mon métier est ma passion... Âme rêveuse et joyeuse, mon bonheur ? Les animaux.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

7 raisons pour lesquelles les gens se mettent en couple en hiver plus qu'à n'importe quelle autre saison

40 vérités masculines qu'il faudrait que les femmes sachent

5 activités qu'un Casablancais peut faire avant le ftour durant ce Ramadan 2021

12 choses à faire avec son premier salaire

8 types de personnes qu'on rencontre dans un café marocain

6 moments où nos parents nous ont impressionnés

Quiz : Que sais-tu vraiment de Nordin Amrabat ?

Mode d'emploi : Comment énerver un Tanjaoui

Le guide ultime du 'tberguig' pour les nuls

6 séries mexicaines qui nous ont marqué pendant l'enfance et l'adolescence