Un Wydadi aurait été tué à Tunis en marge de la LDC d’Afrique

Par le 19 juin 2019 à 10:55

C’est LA nouvelle qui vient d’enflammer et d’attrister la toile. Alors qu’un supporter du Wydad était porté disparu depuis le match retour de la finale de la Ligue des Champions d’Afrique, de nouvelles informations annoncent qu’il est décédé, et il semble qu’il aurait succombé à ses blessures après avoir été poignardé en marge du fameux choc WAC/ES Tunis.

Publicité

L’affaire du WAC et de l’EST continue de faire couler de l’encre. Et les circonstances de cette mort sont assez mystérieuses. À en croire les informations rapportées par Le Site Info ainsi que Le 360 et d’autres médias, qui rapportent les déclarations du frère du défunt, la famille du wydadi « Samih. A », originaire de Chefchaouen vient d’apprendre son décès. Il aurait été poignardé, selon Le 360, à la cuisse par des inconnus en Tunisie en marge de la finale de la LDC d’Afrique, pour ensuite ne pas recevoir les soins nécessaires et retrouver la mort suite à une hémorragie.

Publicité

Toutefois, selon les mêmes sources, la famille du défunt n’a pas été informée des causes de son décès par les autorités tunisiennes, malgré avoir essayé de joindre à maintes reprises l’ambassade du Maroc en Tunisie.

Journaliste et animatrice. Mon métier est ma passion... Âme rêveuse et joyeuse, mon bonheur ? Les animaux.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

13 raisons qui font que les filles adorent s'entourer d'amis garçons

10 choses qui t'arrivent quand tu voyages à l'étranger pour la première fois

9 signes qui font de toi la reine du e-shopping au Maroc

17 signatures iconiques de personnes célèbres

10 signes qui font de toi un Casaoui

15 choses qui caractérisent ton pote qui en a marre du célibat, mais qui refuse de l'admettre

Top 10 des questions qu'on aimerait poser à, au moins, l'un de nos potes

Le coming-out de Mounir Mahjoubi à l'occasion de la journée mondiale de la lutte contre l'homophobie

Qui est Lilou, la marocaine de 12 ans qui sublime le Mashup ?

Nous avons tous un ami 'Kwayri', voici comment le reconnaître