fbpx

Une nouvelle découverte de l’Observatoire astronomique marocain fait fureur : L’astéroïde en question pourrait entrer en collision avec la Terre

Par le 15 juillet 2018 à 15:23

L’Observatoire astronomique de l’Oukaïmeden et la NASA ont annoncé le 12 juillet dernier une découverte cruciale de haut calibre. Il est question de l’identification d’un «astéroïde binaire potentiellement dangereux» sur un classement typé Near-Earth Objects & Potentially Hazardous Asteroids, selon un communiqué de l’équipe de chercheurs. 

Publicité

Cadi Ayyad University Morocco Oukaïmeden Sky Survey

La première observation de l’astéroïde susdit par MOSS (Morocco Oukaïmeden Sky Survey) date du décembre 2017. Cette planète mineure qui est composée de roches, de métaux et de glaces et dont les dimensions varient de l’ordre du mètre à plusieurs centaines de kilomètres est composée de deux masses mesurant chacune environ neuf cents mètres de diamètre et faisant le tour l’une de l’autre sur une période de 20 à 24 heures, d’où son caractère singulier dit « binaire ».

Credits: NASA/JPL-Caltech

Et ce n’est qu’en juin 2018 que cet astéroïde binaire fut baptisé « 2017 YE5 » par Minor Planet Center. Il est à noter que sa distance vis-à-vis de la Terre s’est « réduite » à 6 millions de kilomètres: Une approche qui ne se répète qu’une fois tous les 170 ans selon les experts de la Science.

Publicité

Mais ce n’est pas tout, cette découverte majeure pourrait bien être derrière un déclic fondateur : celui d’améliorer la compréhension des différents types d’astéroïdes binaires et d’étudier leurs compositions et leurs structures et mécanismes de formation interne.

Seulement trois astéroïdes binaires ont été découverts avant cela, il s’agit du quatrième et du 2ème plus grand en taille. – explique Zouhair Benkhaldoun, directeur de l'Observatoire au HuffPost Maroc

Beaucoup d’astéroïdes passent en banlieue de la Terre chaque semaine, parfois plus près que celui-ci, mais « 2017 YE5 » est probablement l’un des cinq plus grands objets à venir si près cette année. – Le Desk.ma

Le directeur de l’Observatoire Zouhair Benkhaldoun souligne à son tour qu’il est bien nécessaire que l’astéroïde se trouve sur la même trajectoire que la Terre pour pourvoir évoquer une susceptible collision. Ce dernier affirme également au HuffPost Maroc que l’objet en question est en train de s’éloigner de la Terre et que le risque de collision est faible, voire même au-dessous de 1%.

Le voile est également levé sur un programme d’études mis en place par la NASA et ce afin de déterminer une technologie qui permettrait d’envoyer des sondes à dessein : dévier les objets analogues de leurs trajectoires et éviter une collision probable, détaille le HuffPost Maroc.

Pour les passionné(e)s, voici un sum-up signé la NASA. Bonne lecture !

Dionysiaque et apollinienne, je suis une éternelle passionnée de littérature, une patriote dans l'âme et un esprit avide de connaissance. Je me ferai un plaisir de cerner votre curiosité en vous associant à mon petit monde, toujours en quête du meilleur pour vous.

Publicité

Les indémodables

Tu as utilisé MSN Messenger si...

Quiz : Quel est ton rêve le plus fou ?

9 situations que tu as forcement vécues avec tes parents

On a testé pour vous : NKOA, où saveurs exotiques s'associent à la cuisine marocaine

4 fois où le porno s'est mis au service de l'humanité

10 preuves que la bouffe c'est 10 mille fois mieux qu'un mec/une meuf

7 situations que seules les personnes avec des parents marocains stricts ont déjà connues

6 raisons de regarder "Maléfique: Le pouvoir du mal"

Comment tu gères ton argent vs comment ton grand-père gérait le sien

Les inegalités sociales au Maroc vues depuis la lentille d'un car spotter