fbpx

Vidéo : Rafik Boubker s’exprime après la polémique et son arrestation

Par le 28 mai 2020 à 11:46

Poursuivi en état de liberté après avoir payé une caution de 5000 dirhams, Rafik Boubker a été l’invité de l’émission « The Kotbi Show » afin d’apporter plus d’éclaircissement sur l’affaire qui a provoqué une forte indignation sur la toile et induit à son arrestation.

Publicité

L’acteur marocain s’est excusé à maintes reprises auprès de tous les Marocains, les imams des mosquées et particulièrement auprès de l’ex-chef de gouvernement Abdelilah Benkirane pour ses propos déplacés. « J’avoue avoir tort, j’étais dans un état où j’ai perdu le contrôle de moi-même et j’ai parlé sans réfléchir. Je n’avais nullement l’intention de manquer de respect à l’islam ou aux imams, c’était juste une discussion drôle entre amis qui a pris une autre dimension » a-t-il annoncé.

Publicité

Il a ajouté que « s’il y a bien une chose que j’ai apprise de cette expérience c’est que mieux vaut se taire que de dire des choses que l’on ne pense pas. Grâce à cette épreuve, je serai peut-être une personne beaucoup plus équilibrée ».

Rafik Boubker a également tenu à remercier tous les marocains qui se sont montrés très compréhensifs et solidaires avec lui.

 

View this post on Instagram

 

@chadafmofficial @chadatvofficiel @rafikboubkeroff1 Merci @hassan_benyahya_mario

A post shared by Imad KOTBI (@imadkotbi) on

A warrior princess avec un solde inépuisable d'engagement, de volonté et de tenacité... Mon ambition, c'est d'arriver au plus haut !

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

10 choses que tu vis quand tu es invitée à un mariage

Quiz : Connais-tu parfaitement Fès ?

J'imagine mon Maroc : Et si les Marocains n'étaient pas pervers ?

Quiz : Es-tu un véritable Casaoui ?

Les acteurs de Games Of Thrones en mode Avant/Après

20 célébrités qui ont visité le Maroc dans le passé

Quiz : Quel métier te correspond le plus

Le Maroc c’est…

Ces nouveaux mots anglais vont vous bluffer

13 sublimes endroits que les Marocains adoreront visiter en Russie