fbpx
Inwi

Voici à quoi ressemblerait ta vie si Facebook n’existait pas

Cet article vous est proposé par - 146 réactions

Si Facebook n’existait pas, notre vie serait tellement différente. En effet, le réseau social le plus utilisé de la planète est totalement ancré dans notre vie au point qu’on ne peut s’en passer. Voici à quoi ressemblerait ta vie si Facebook n’existait pas :

Publicité

1. Tu prendras du plaisir à montrer tes albums de photos à ta famille et tes amis

famille

2. Tu seras obligé de noter les dates d’anniversaire sur ton agenda
ifmaycv
3. Tu ne perdras plus ton temps à procrastiner devant ton fil d’actualité
4. Tu ne seras plus impatient pour chaque notification
fb_eventos_FB
5. Tu ne recevras plus les invitations Candy Crush … Youpi !
135c23d7ffd38031953ebc94ebde6361ac021fb38bac11302ca03424d74efd6c
6. Tu ne pourras pas reprendre facilement contact avec tes vieux copains du primaire et du lycée

Et pour certains, tu seras bien content.

Publicité

tumblr_m10iq3xnb11qa0qnao1_500

7. « Stalking » est une activité que tu oublieras
stalking-real-life-facebook1
8. On serait tous sur Twitter

abed-and-troy-tweeting-this-community

9. Tu seras beaucoup plus productif
Facebook-Use-Cuts-Productivity-At-Work1
10. Tu économiseras nettement mieux ta batterie
826d7060-0da6-11e4-88a1-7b75e04f8454_tumblr_n2hykwY79j1s0t69oo1_500
11. Tu finiras tes devoirs à temps
tumblr_inline_miqyb3bfEf1qz4rgp
12. Tes amis seront vraiment… tes amis

always

Publicité

Les indémodables

6 choses à savoir sur le Prince Moulay El Hassan

13 sublimes endroits que les Marocains adoreront visiter en Russie

6 raisons d'apprécier les marocains nés sous le signe "Vierge"

6 fois où des subsahariens ont subi du racisme au Maroc

10 superstitions que tout marocain connait

Les 11 étapes stressantes pour postuler à un stage d'été

11 galères qu’on a toutes oubliées aujourd’hui grâce à nos smartphones

5 bonnes raisons d’arrêter de se plaindre

12 preuves que les transports en commun marocains sont les meilleurs du monde

18 personnes typiques que tu rencontres à la fac