Voici la salade de pommes de terre la plus chère au monde

Amine Mekkaoui

Par le 12 juillet 2014 à 4:03

C’est l’histoire incroyable de Zack Danger Brown, un Américain originaire de Columbus (Ohio) qui a proposé aux internautes de financer l’achat des ingrédients nécessaires à son repas à travers Kickstarter, l’un des sites les plus connus de crowdfunding (financement participatif). La mayonnaise a pris dès les premiers jours et Zack se retrouve aujourd’hui avec plus de 47.000$ qui lui serviront à préparer sa salade. Rappelons qu’au départ, il ne cherchait à atteindre qu’une dizaine de dollars.

Le financement d’un tel projet interpelle tout de même sur la façon dont la plateforme en ligne filtre les nouvelles idées qu’elle reçoit. Les projets les plus fous voient le jour sur ce type de plateforme. Un couple a utilisé le financement participatif pour financer leur mariage, des chercheurs veulent remplacer les lampadaires publics par des arbres phosphorescents. Ces idées sont certes moins saugrenues que le projet de la salade, mais restent cependant très éloignées des fondements que le site aime mettre en avant et qui ont fait son succès ces dernières années.

Amine Mekkaoui

Étudiant en école de commerce et grand amateur de sport, je suis passionné de nouvelles technologies et de voyages. Actuellement aux Etats-Unis, je décortique pour vous l’actualité internationale et vous fais partager mes dernières trouvailles.

Les indémodables

11 faits que vous ignoriez sur Roland Garros

22 choses que ceux qui n’ont pas fait leur scolarité au Maroc ne pourront pas comprendre

Méditer, 6 clichés sur LA nouvelle tendance

Ces 7 résolutions que l'on se fait à chaque rentrée

10 choses qu'on s'est promis de ne plus jamais refaire mais en vain

Quiz : Réponds à ces 8 questions et on te dira quel sera le salaire de ton premier job

Mode d'emploi : Comment énerver un Casaoui

16 bonnes raisons de ne pas sortir en été

10 raisons pour lesquelles les selfies de groupe sont toujours les meilleurs

7 astuces simples pour garder la forme cette rentrée