fbpx

Voici les personnes autorisées à se déplacer pendant le couvre-feu nocturne ramadanesque

Par le 12 avril 2021 à 15:21

Le gouvernement a instauré un couvre-feu nocturne de 20h au lendemain à 6h du matin, lors du mois de ramadan, où les citoyens ont interdiction de quitter leur domicile. Toutefois des exceptions peuvent être appliquées.

Publicité

Selon le site d’information Le360, certaines personnes seront autorisées à circuler dans l’espace public et à justifier des raisons valables en étant muni des autorisations nécessaires.

Publicité

La même source explique que les personnels des forces publiques (police, gendarmerie et forces auxiliaires…) et de la santé, par exemple, ne sont pas tenus de justifier d’une autorisation exceptionnelle de déplacement.

Le reste des citoyens devront justifier une autorisation obligatoire, sauf dans des cas rares (raisons médicales par exemple).

Comme auparavant, l’autorisation exceptionnelle de déplacement est délivrée par le pacha. Si votre employeur vous délivre une autorisation pour circuler, elle ne sera pas valable si le tampon du pacha n’y figure pas.

Pour circuler de ville en ville, la même autorisation est demandée par les autorités de la ville où vous vous déplacez qui seront mises en courant.

Pour rappel, toute violation du couvre-feu nocturne est passible d’une amende de 300 à 1.200 dirhams et d’une peine de prison de 1 à 3 mois ou l’une de ces deux peines seulement.

Humaniste, je cherche avant tout à raconter des histoires qui peuvent vous inspirer. Journaliste dans l'âme depuis mon plus jeune âge.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Comment utiliser la technologie pour organiser un super mariage marocain

Quiz : Quel type d'étudiant es-tu?

Ces aliments que nous pouvons consommer même périmés

8 choses que vous connaissez si vous êtes un oiseau de nuit

6 métiers en freelance qui paient bien au Maroc !

5 choses à savoir sur la campagne de vaccination anti-Covid au Maroc

Top 10 des sandwichs sans pain

Lorsqu'un Marocain joue au GTA, voilà ce que ça donne...

Si Halloween était Marocain, comment seraient nos costumes ?

Le Maroc, spécialiste des noms de rues insolites