20 erreurs de la série ‘Narcos’ énumérées par le fils de Pablo Escobar

Kenza Soulaymani

Par le 28 septembre 2016 à 13:35

« Narcos », la série qui retrace le parcours criminel du narco trafiquant le plus célèbre au monde, a connu un succès flamboyant dès la sortie du premier épisode en août 2015. L’histoire de Pablo Escobar, reprise dans cette série, interpelle Sebastien Marroquin, fils de Pablo Escobar, qui s’est empressé à publier dans les réseaux sociaux une liste sur laquelle il énumère les erreurs commises par la production.

1. « Carlors Henao, mon oncle maternel, n’était pas un narco-trafiquant, ni le criminel qui est dépeint dans la série. En réalité, c’est un grand homme, travailleur, honnête, soucieux du bien-être de sa famille. Il n’a jamais participé à aucune activité illégale. »

henao

2. « Mon père n’était pas fan de l’Atlético Nacional mais du Deportivo Independiente Medellin. Si les scénaristes  ignorent jusqu’à l’équipe favorite même de Pablo, comment peuvent-ils prétendre raconter lé vérité dans tout le reste ? »

pablo-escobar

3. « La Quica a été arrêté à New-York le 24 septembre 1991. Ce qui veut dire que quand mon père s’est échappé de la Cathédrale (juillet 1992), il était déjà détenu aux Etats-Unis, pour une histoire de faux-papiers. Plus tard, il a injustement été accusé de l’attentat de l’avion Avianca qui a fait 100 morts. »

9c2f4aa9-106b-4633-a61c-d64b6bf0d26a_w_00600

4. « A propos de l’évasion de mon père de la Cathédrale : il n’y a pas eu d’affrontements de grande ampleur, seul un gardien de la prison ayant été tué. Mon père n’a reçu aucune aide de la part des autorités pour s’échapper. Et s’il s’est évadé, c’est parce que le gouvernement ne voulait plus respecter sa promesse de ne pas le transférer dans une autre prison. »

20160111-135536-g

5. « Limon a été le chauffeur d’Osito, le frère et bras droit de mon père, pendant plus de 20 ans. Il n’a pas été engagé vers la fin de notre histoire familiale. »

vinculados-narco-jpg_594723958

6. « Il est faux de dire que les Cartels de Cali et de Madellin se sont partagés le marché américain entre Miam et New-York. La vérité est que la demande était tellement énorme qu’il était difficile pour une seule organisation de la satisfaire. »

organigrama-ok

7. « Ce n’est pas la CIA qui a poussé les frères Castano à créer Los Pepes. Mais les Castano eux-mêmes, avec la complicité du Cartel de Cali et des autorités colombiennes, qui ont fermé les yeux sur des milliers de crimes. »

les-freres-castano-los-tres-caines-de-gauche-a-droite-vicente-carlos-et-fidel

8. « Ma mère n’a jamais acheté, ni utilisé, la moindre arme à feu de sa vie. »

the-normal-life-of-pablo-escobar-and-family-7

9. « A la fin de sa vie, mon père était seul et pas du tout entouré de gangsters comme dans la série. Hormis ‘El Angelito’ et ‘El Chopo’, tous ses hommes de main avaient été tués ou l’avaient quitté. »

pablo-escobar-rats-2-billion-640x400

10. « Pendant notre cavale, on ne vivait pas du tout dans le grand luxe comme c’est montré. On était dans des taudis, jamais dans de belles maisons. »

11160129_10204205917848028_1954747019_n

11. « Toute l’histoire autour de celui qui s’appelle ‘Leon’ et qui vit à Miami est complètement fausse. Il n’a jamais vécu aux Etats-Unis et c’est un homme courageux et absolument loyale à mon père. Il est mort après avoir été kidnappé par les frères Castano. Il n’a jamais trahi mon père comme tente de le faire croire la série. »

w2ymrunte6oavnw7my75brbdsvybd9js-large-1

12. « Mon père n’a jamais menacé la ville de Cali. Il a publié un communiqué de presse pour rappeler que sa femme et une partie de sa famille étaient originaires de là-bas et qu’il n’avait pas la moindre animosité envers les habitants de cette ville. »

1993-pablo-escobar-comment-ils-l-ont-eu

13. « Ricardo Prisco (le dentiste médecin) était mort bien avant la période où il apparaît dans la série. »

landscape-1472659264-narcos-203-00698rc

14. « Mon père ne s’en est jamais pris à la fille de Gilberto Rodriguez, que ce soit à son mariage ou à n’importe quel autre moment. Ni à aucun autre membre de la famille. C’est une règle tacite : on ne touche pas à la famille. »

gilberto

15. « J’ai simplement été mêlé à une seule fusillade avec mon père. Mais ce n’est pas vraiment comme la série le décrit. »

swkfw

16. « Aucun journaliste n’a été tué devant l’hôtel Tequendama. »

pablo-escobar-1

17. « Mon père n’a jamais maltraité ses parents. La conversation qu’il a avec son père dans la série n’a jamais eu lieu. »

2120546251

18. « Ma grand-mère paternelle a trahi mon père et s’est alliée contre nous, avec l’aide de ses fils et de ses filles… J’aurais aimé que cette version ‘tendre’ de ma grand-mère vue dans la série ait été la réalité. »

phpsnkv5k

19. « Notre voyage en Allemagne ne s’est jamais déroulé comme ça. Ma grand-mère n’a voyagé avec nous nulle part. »

10-faits-incroyables-richesse-pablo-escobar-cocaine-1-720x540

20. « Pourquoi racontent-ils que mon père a fait exploser les drugstores La Rebaja en 1993, alors qu’en réalité ça s’est déroulé entre 1988 et 1989 ? »

narcos-photo-5790dae03cf5c

Kenza Soulaymani

Diplômée en journalisme et communication. Fervente admiratrice de la Grèce antique. Passionnée d’écriture et fouineuse de nature, je saurai dénicher pour vous le meilleur du net.

Les indémodables

14 choses qui t'arrivent quand tu vas chez le médecin au Maroc

Voyage : 8 vérités à découvrir sur les Pékinois

15 choses qui vont manquer à tout Marocain cet hiver

Tu sais que tu vis dans une petite ville (disons plutôt 'bled' paumé) quand...

Voici les 10 phobies les plus ridicules au monde

8 raisons pour lesquelles votre ex veut devenir votre ami(e)

10 bons souvenirs que tu gardes du lycée

Top 15 des excuses qu'on s'invente pour ne pas aller faire du sport

19 choses qui te passent par la tête quand tu es enrhumé(e)

Seul un vrai fan de la chanson marocaine aura 7/7 à ce quiz