Quand le baiser de Nador refait surface dans un sujet du Bac

Jihane Rouzaqui

Par le 1 juillet 2014 à 18:30 - 32 réactions

Sujet polémique par excellence, le baiser de Nador a longtemps enflammé la toile faisant ainsi apparaitre un aspect détériorant de cette société où nous vivons. Facebook, Twitter, et Petit Journal (Surtout Petit Journal) auront présenté ce sujet sous des formes embarrassantes qui ne dressent pas pour le moins un portrait élogieux de notre Maroc. Mais que s’est-il passé après ?

Dans la région de Guelmim, on a décidé de ressortir le sujet des placards et d’en faire une question fort couteuse (sur 8 points) en éducation islamique au Baccalauréat.

L’énoncé :  « sur l’un des réseaux sociaux, une photo d’un baiser de deux étudiants mineurs devant la porte de leur lycée, a attiré votre attention. Les réactions et les divergences entre les défenseurs des libertés individuelles et ceux qui qualifient ce baiser d’outrage aux mœurs et à la religion, ont crée polémique…. » 

Des questions portant sur le sujet ont été mises en place, incluant une question où il fallait donner son avis et prendre position quant à la problématique. À quel prix ? 8 malheureux (ou pas) points. Là où ça devient plus drôle : ceci est une épreuve d’éducation islamique.

2062014-95946-606x808

Jihane Rouzaqui

Blogueuse dans l'âme, mais aussi très active sur les réseaux sociaux, je serai votre Super Buzz Woman en toutes circonstances. J’utiliserai ma curiosité à bon escient afin de vous offrir le meilleur du web. Because WELOVEYOU !

Les indémodables

Il faut être accompagné d'une fille pour entrer au Morocco Mall

Les 10 prises aériennes les plus incroyables

Partiels : Tous unis en ces moments durs

20 'Double standards' homme-femme au Maroc

Mon beau Maroc : Les 5 plus belles Oasis du Maroc

Les 7 choses que tu découvres que lorsque tu vis loin de tes parents

25 ans après, à quoi ressemblent les acteurs d'Alerte à Malibu?

On a tous cet ami sur Facebook qui...

6 choses à faire à Casablanca un dimanche

Photos : Ces personnes ont rencontré par hasard leurs sosies