« Porter une robe n’est pas un crime » : solidarité avec les jeunes femmes de l’affaire d’Inzegane

Par le 27 juin 2015 à 15:52 - 86 réactions

Apparemment, aller au souk en robe est un crime au Maroc. Puisque deux jeunes femmes ont été arrêtées la semaine dernière par la police judiciaire à Inzegane, région d’Agadir, parce qu’elle portaient une tenue jugée provocante. Poursuivies pour outrage à la pudeur, leur première audience aura lieu le 06 Juillet.

Publicité

L’affaire n’est pas passée inaperçue. Elle a provoqué non seulement la mobilisation des organisations non gouvernementales des droits de la femme, mais également la solidarité des internautes en signant une pétition en ligne qui a atteint jusqu’à maintenant les 15 110 signataires, et en publiant leurs photos en robes sous le hashtag #porter_une_robe_nest_pas_un_crime.

https://twitter.com/aumarrr/status/614164925678755840

Publicité

https://twitter.com/ChaimaaMounir/status/614187942332993536?autoplay=true

https://twitter.com/Marocink/status/614524903786590209

Pour exprimer leur indignation et leur révolte contre cette affaire, jugée atteignante aux libertés individuelles des femmes, plusieurs sit-in seront organisés partout au Maroc, notamment à Casablanca Dimanche prochain à 22h à la place des nations unies.

Étudiante en gestion ayant un goût pour les chiffres. Avide de découvertes musicales et littéraires. Une jeune maladroite qui vit de livres et de poésie. Grande rêveuse et petite amoureuse de chocolat.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

13 étapes par lesquelles tu passes avant de trouver le BON cadeau

Celui qui crie « Fik jou3 ? Fod.ma » devient nouveau meme des Internets

On vous dit tout sur le "Bore-Out", ce mal lié au travail

13 types de personnes que tu rencontres dans le train

Le libertinage au Maroc existe et voici les confessions de 4 libertins marocains

14 photos qui feront plaisir aux perfectionnistes

7 séries à voir absolument durant le confinement

Coronavirus: Les anti-inflammatoires pourraient aggraver l’infection?

8 bonnes raisons d'aller voir Cry Macho au cinéma

Quand nos héros de dessins animés d'enfance deviennent marocains