fbpx

10 bonnes raisons de se débarrasser de la technologie pour quelques jours

Par

Le temps d’un week-end ou pendant un jour férié, tu préfères charger des épisodes sur pc, check Facebook sur ton téléphone et mettre la télé en fond sonore. Mais pour une fois, on te propose de tout éteindre et de profiter :

Publicité

1. Tu as plus de temps pour tous ces plans que tu reportes depuis des mois

peaceful

2. Ça t’évitera de te lancer dans le débat de chaque soir : dormir ou regarder un autre épisode ?

sleepy

Publicité

3. Tu pourras donc rattraper tes heures de sommeil perdues

sleep

4. Et si tu voyageais ce week-end ?

Ce n’est pas comme si tu as autre chose à faire.

travel

5. Débarrasse-toi des poignées d’amour en te mettant au sport

Et oui, tu peux aller sur Youtube pour chercher des morceaux.

training

6. Mets-toi à la cuisine aussi, au lieu de te gaver de Nutella et McDo, petit goinfre

cooking

7. Rencontre les membres de ta famille, il paraît qu’ils sont sympas

family

8. Range ta chambre/ton appart’, ça se voit que c’est devenu une urgence

cleaning

9. Plus de crises de nerfs à cause d’Internet

Quel bonheur !

buffering

10. Tu seras plus productif, promis

Ça t’évitera de sursauter après chaque notification, de toujours tout vouloir connaître, et tu te concentreras plus facilement.

productive

Je suis une magicienne des temps modernes. Entre mon métier et ma passion, chaque jour je crée des choses par la seule force de mon esprit.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

9 meilleurs coins pour manger à moins de 20 dirhams à Casablanca

Top 10 femmes les plus puissantes de la planète selon Forbes

4 jeux à essayer sur votre smartphone pendant ce semi-confinement

21 photos historiques que vous n'avez peut-être jamais vues

10 choses que tu fais avant de partir en vacances à l’étranger

10 bonnes raisons d'adorer Rachid El Ouali

10 situations qui te rappellent que c'est Ramadan

6 choses à savoir sur Salaheddine El Ghomari

7 choses à faire le dernier jour de votre stage

10 expressions journalistiques qu'on en a tous marre d'entendre