12 phrases que nous avons déjà entendues de nos parents marocains

Zineb Nachit

Par

Enfance, tendre enfance : Comment oublier toutes ces phrases que nos chers parents nous ont répétées encore et encore ? Vous en avez quelques-unes déjà en tête ? Allons découvrir le reste !

1. Ce refrain quotidien : Lbess mezinane daba iderbek lberd !
2. La réponse classique une fois la note de 5/20 obtenue lors du contrôle de maths où toute ta classe a eu 0 :
3. Vous n’avez jamais compris si ça voulait dire «oui» ou «non» :
4. Cette suggestion au summum de la logique parentale :
5. Quand tu voulais faire la rebelle :
6. La recette magique pour plomber votre moral en un laps de temps :
7. Quand c’est le moment de prendre pour une énième fois une photo de famille :
8. Quand tu veux le dernier iPhone :
9. Quand tu veux dormir chez une copine à toi :
10. Quand tu entends de l’autre bout de la maison : « Tu te calmes ou tu préfères que je viennes te calmer »
11. Quand tu as envie de voir tes dessins animés OKLM mais que tu entends « 7di m3ak khak ana dakhla l douuuuuuche »
12. Quand ta maman te balance cette terrible menace qui te traumatise encore aujourd’hui :

« Un jour je vais partir, et on va voir comment vous allez vous débrouillez sans moi ! »

Zineb Nachit

Amatrice d'humour, Éternelle Rêveuse, Amoureuse d'Art et de Littérature. Ex-Etudiante en école de commerce à Paris, Lover, Bonne vivante et patiente quand il s'agit de prendre la photo idéale pour Instagram!

Les indémodables

11 stéréotypes sur les étudiants en journalisme

Réveillon : Les 10 types de soirées qui existent

7 points en commun entre les Rbatis et les Fassis

Voici 10 astuces ingénieuses qui vous faciliteront la vie

12 signes qui montrent que tu es un GoT addict

5 livres marocains à lire en urgence, on vous dira par lequel commencer

10 choses qui t’impressionnent à l’étranger et que tu aimerais voir un jour au Maroc

11 choses que ta coloc fait et que tu détestes

Mode d'emploi : Comment énerver un Slaoui ?

Vous êtes étudiant(e) et vous passez la fête de l'Achoura loin de votre famille ? On pense à vous