2 Marocains écrasés par un train entre l’Autriche et l’Italie

Par le 21 décembre 2021 à 9:43

 

Publicité

Les victimes voyageaient à pied de l’Autriche à l’Italie, en suivant la voie ferrée.

Les corps de deux Marocains âgés de 26 et 46 ans ont été retrouvés tôt samedi 18 décembre, après avoir été heurtés par un train dans la ville de Brenner, dans le nord de l’Italie, ont rapporté les médias locaux.

Publicité

Selon le journal italien L’Adige , l’incident s’est produit à trois kilomètres de la frontière austro-italienne.

Les victimes sont deux migrants qui auraient voyagé à pied d’Autriche en Italie, en suivant la voie ferrée.

La ligne de chemin de fer a été fermée entre les villes du Brenner et de Vipiteno.

Les autorités italiennes ont retrouvé les demandes d’asile autrichiennes et les documents de protection temporaire qui avaient été accordés aux deux migrants marocains, a ajouté la même source.

Le drame aurait eu lieu samedi vers 6h30, mais le conducteur du train impliqué dans l’accident n’a rien remarqué, selon les informations.

Le conducteur du train suivant a vu les corps vers 7h30 et a prévenu les autorités.

Les équipes de secours composées de personnel médical et de pompiers ont été dépêchées et un hélicoptère a été appelé sur les lieux de l’accident.

Le poste de police du Brenner a indiqué que la récupération des corps des victimes nécessitait également la fermeture temporaire de la route nationale du Brenner. La ligne de chemin de fer a été bloquée d’un peu avant 8 heures jusqu’à 10 heures

Bien que le Maroc et l’UE aient travaillé ensemble pour empêcher les grands flux migratoires irréguliers, il semble difficile de ralentir le phénomène dans une courte période car beaucoup risquent leur vie pour traverser vers l’Europe.

La semaine dernière, les gardes civils espagnols ont récupéré le corps d’un migrant marocain dans les eaux de la baie sud de Ceuta. Comme de nombreux migrants irréguliers qui ont tenté le voyage Maroc-Ceuta ces dernières années, le migrant noyé serait décédé en essayant de se rendre à la nage jusqu’à l’enclave espagnole.

Persévérante, réservée et solitaire. Beaucoup d’échecs ont fait que je ne croyais plus en moi, mais je ne me suis jamais résignée, car la vie c’est des montagnes russes et les échecs deviennent avec le temps une source de motivation.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Mode d'emploi : Comment reconnaître un Marocain en hiver ?

Quiz : Tu es plutôt team Call of Duty ou FIFA 19 ?

Ismael El Iraki : « Un film c’est la force d’un groupe »

15 Marocains qui font la fierté du pays

5 choses à dire pour justifier tes notes catastrophiques

9 meilleures résolutions que les Marocains doivent considérer pour 2020

Quiz : À quel point connais-tu le film 'Marock' ?

Friendzone : 8 fois où tu aurais pu en sortir

Tu ne regardes pas Game of Thrones ? Tu te reconnaîtras sûrement dans ces 7 points

6 ingrédients pour réussir la création de votre entreprise