fbpx

Abraham Poincheval passera 13 jours dans la peau d’un ours

Par le 5 avril 2014 à 16:37

L’artiste Abraham Poincheval a décidé de vivre 13 jours à l’intérieur d’un ours empaillé, au Musée de la Chasse à Paris. L’expérience « Dans La Peau de l’Ours » sera filmée par deux caméras.

Publicité

L’animal habité est très bien équipé : avec l’eau, l’électricité, et même une petite ventilation mécanique contrôlée (VMC). Le socle sur lequel est exposé l’ours est en fait un plancher technique. L’artiste peut puiser dans une réserve de 30 litres d’eau grâce à un tuyau installé dans la patte avant gauche de l’animal. Une évacuation sanitaire passant par cette même jambe permet à l’artiste d’évacuer ses déjections vers des caissons encastrés. Toutefois, aucun ravitaillement n’est prévu, l’artiste a travaillé avec un cuisinier afin d’élaborer « des repas des sous-bois », au plus près des habitudes alimentaires de l’ours : des champignons, des graines, des insectes ou encore du poisson. Les repas sont déshydratés et stockés dans des sachets en plastique sous vide à ses pieds. Une bouilloire permet de les réchauffer. Un saucisson est également suspendu dans l’habitacle.

Abraham Poincheval est sur le dos, la tête au niveau du cou de l’ours. Pour entretenir sa condition physique dans cet espace réduit, il a prévu « deux heures de sport » par jour, « des exercices de respiration et des petits mouvements ». Un système d’accrochage de cordes élastiques doit ainsi lui permettre de faire de la musculation.

Publicité

« En restant statique, l’univers se déploie d’une étrange façon. C’est difficile au début, les deux ou trois premiers jours. Il faut se concentrer, ne pas partir à la dérive ». C’est « un voyage en haute-mer, il y aura des jours de tempête intérieure et des jours calmes. Treize jours, c’est d’ailleurs le temps d’une traversée entre l’Europe et l’Amérique… Il faut tenir le cap. L’expérience de l’enfermement m’étonne à chaque fois. Je me rapproche de la pratique méditative des ermites, et c’est quelque chose de très fort. » explique t-il.

Une musicienne avec un ukulélé participera également à cette expérience insolite.

Étudiante en école d’architecture, je suis l’actualité de très près. Passionnée par l’art, la politique et les faits sociétaux, je partage mes meilleures trouvailles avec vous.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Vintage : Si Instagram existait au temps de Windows 95

12 raisons d'utiliser Uber à Casablanca

8 femmes marocaines que l'on devrait remercier

8 raisons qui font que les jeunes marocains ne s'intéressent pas à la politique

Ce que tu vis quand tu n'as pas Internet chez toi

12 bonnes raisons de donner votre sang, là, maintenant, tout de suite

Voici les 4 entreprises marocaines qui figurent dans le classement Moyen-Orient de Forbes

8 types de Marocains que l’on rencontre dans le train

10 couples marocains à suivre sur Instagram en 2020

Qui est Fares Lünn, sensation Afro Pop de cette fin d'année ?