fbpx

Affaire Adnane : Le principal suspect a été condamné à la peine de mort

Par le 13 janvier 2021 à 9:39

Le procès du principal suspect du kidnapping et meurtre de l’enfant Adnane Bouchouf et de ses colocataires a enfin pris fin. La chambre criminelle près la Cour d’appel de Tanger a condamné le suspect principal à la peine capitale. Il est reconnu coupable d’enlèvement, d’attentat à la pudeur et d’étranglement prémédité, indiquent plusieurs médias arabophones.

Publicité

Selon Hespress, le procès a duré près de 9 heures, de mardi à ce mercredi matin. Selon le site d’information Alyaoum24, le principal suspect s’est effondré après cinq heures de procès. L’homme originaire de Ksar El Kbir “s’est évanoui, ce qui a mené le juge à suspendre la séance. »

Le prévenu a déclaré notamment qu’il “n’a jamais violé Adnane”, il a juste voulu “demander une rançon ».

Publicité

Cette affaire avait beaucoup ému l’opinion publique en septembre dernier, des voix se sont élevées pour demander a ce que l’accuse soit condamne a mort. Impliques dans la même affaire, les trois colocataires qui habitaient avec le principal suspect ont été condamnes a quatre mois de prison ferme “pour ne pas avoir signalé ce crime, après que les photos et des vidéos du tueur ont circulé sur les réseaux sociaux”

Humaniste, je cherche avant tout à raconter des histoires qui peuvent vous inspirer. Journaliste dans l'âme depuis mon plus jeune âge.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Les 7 choses que tu découvres que lorsque tu vis loin de tes parents

10 choses qui vous arrivent lorsque vous êtes dans la vingtaine

Quiz : Réponds à ces questions et on te dira combien tu auras d'enfants

8 rituels d’une fille marocaine après son retour du boulot

11 médecins marocains à suivre sur Instagram en 2020

10 conseils si tu es invité à une '3rada'

15 choses que les filles devraient poursuivre au lieu d'un mec

5 recettes de sandwichs gourmands et pratiques pour la plage

5 enfants de stars à suivre sur les podiums

12 choses que tu fais avant la reprise du boulot