fbpx

Affaire Raissouni: Un élu PJD dérape et s’en prend à la co-fondatrice du mouvement (MALI)

Par le 4 octobre 2019 à 10:01 - 118 réactions

Alors que l’affaire de la journaliste Hajar Raissouni, condamnée à un an de prison ferme pour « avortement illégal et rapport sexuel hors mariage » continue de faire couler de l’encre provoquant l’indignation des marocains, un élu de la commune casablancaise de Aïn Chock vient de soulever un tollé avec des propos publiés sur son compte Facebook.

Publicité

Lors d’un sit-in organisé ce mercredi à Rabat afin de soutenir les condamnés dans l’affaire Hajar Raïssouni, la présidente et co-fondatrice du Mouvement alternatif pour les Libertés individuelles (MALI), Ibtissam Lachgar, a scandé une affiche dans laquelle on peut lire « Oui, j’ai des relations sexuelles et j’ai déjà avorté » ce qui a fait réagir l’élu islamiste Hisham Benlamine, qui a tenu des propos révoltants en déclarant ouvertement sur son compte Facebook « Si ta mère avait avorté, ta belle allure ne nous aurait pas illuminés. » en réponse à Ibtissam Lachgar. Un dérapage qui a provoqué une véritable polémique au moment où les marocain(e)s dénoncent la condamnation de la jeune journaliste marocaine et appellent à la dépénalisation des relations sexuelles hors mariage.

Publicité

 

 

Journaliste et animatrice. Mon métier est ma passion... Âme rêveuse et joyeuse, mon bonheur ? Les animaux.

Publicité

Les indémodables

Quiz : Fais du shopping et on résumera ta vie en une chanson marocaine culte

Mug cake, la solution ultime des paresseux qui aiment manger

8 raisons de regarder les chaînes télé marocaines

15 choses que les filles devraient poursuivre au lieu d'un mec

Ces 13 fois où son Altesse Lalla Salma nous a donné des leçons de style

Quiz : Quel plat marocain de Aid Al Adha es-tu ?

12 choses que chaque R'bati vit à Casablanca

Découvrez à quoi ressemblait la piscine de Casablanca dans les années 1930

Les 12 types d'ex qu'on a tous

15 choses que seuls les enfants de parents divorcés peuvent comprendre