Affaire Raissouni: Un élu PJD dérape et s’en prend à la co-fondatrice du mouvement (MALI)

Par le 4 octobre 2019 à 10:01

Alors que l’affaire de la journaliste Hajar Raissouni, condamnée à un an de prison ferme pour « avortement illégal et rapport sexuel hors mariage » continue de faire couler de l’encre provoquant l’indignation des marocains, un élu de la commune casablancaise de Aïn Chock vient de soulever un tollé avec des propos publiés sur son compte Facebook.

Publicité

Lors d’un sit-in organisé ce mercredi à Rabat afin de soutenir les condamnés dans l’affaire Hajar Raïssouni, la présidente et co-fondatrice du Mouvement alternatif pour les Libertés individuelles (MALI), Ibtissam Lachgar, a scandé une affiche dans laquelle on peut lire « Oui, j’ai des relations sexuelles et j’ai déjà avorté » ce qui a fait réagir l’élu islamiste Hisham Benlamine, qui a tenu des propos révoltants en déclarant ouvertement sur son compte Facebook « Si ta mère avait avorté, ta belle allure ne nous aurait pas illuminés. » en réponse à Ibtissam Lachgar. Un dérapage qui a provoqué une véritable polémique au moment où les marocain(e)s dénoncent la condamnation de la jeune journaliste marocaine et appellent à la dépénalisation des relations sexuelles hors mariage.

Publicité

 

 

Journaliste et animatrice. Mon métier est ma passion... Âme rêveuse et joyeuse, mon bonheur ? Les animaux.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Quiz : Tu es plutôt ”Hdidane” ou ”Lalla Fatima” ?

20 phrases que tu te dis quand tu fais le ménage

Voici les villes marocaines où les voyageurs pourront passer leur quarantaine

5 vérités qu'on a tendance à souvent oublier

10 bonnes raisons de visiter le parc d’attraction Sindibad

19 différences entre notre génération et celle d'aujourd'hui

Les 20 maillots de bain les plus WTF

5 choses à savoir sur la reprise des vols internationaux au Maroc

Mode d'emploi : Comment reconnaître un Marocain en hiver ?

Comment 'réellement' reconnaître une Bent Nass ?