Al Haouz: une femme séquestre un homme riche pour l’obliger à l’épouser

Par le 16 décembre 2021 à 8:53

 

Publicité

Les gendarmes d’Asni ont arrêté une femme qui a, en compagnie de deux complices, à séquestré et torturé un homme en lui coupant une oreille pour l’obliger à l’épouser. Rapporte le360.

Les gendarmes d’Asni, dans la province d’El Haouz, ont réussi, ce mardi 14 décembre, à libérer un homme qui était séquestré par une femme et deux de ses complices. Les trois kidnappeurs ont été arrêtés. La victime a été violemment torturée par ses bourreaux qui poussé le cynisme jusqu’à lui couper une oreille.

Publicité

L’accusée a commis ces actes criminels gravissimes de séquestration et de torture pour obliger la victime à l’épouser. L’homme a réussi à contacter les gendarmes pour les informer qu’il a été kidnappé et séquestré par une femme et ses deux hommes de main.

Une fois interpellée, la mise en cause a reconnu les faits et a révélé aux enquêteurs l’identité de ses deux complices. Une opération de ratissage effectuée par les gendarmes dans les zones environnantes a permis de les surprendre cachés dans une grotte dans le douar de Taourirt.

Persévérante, réservée et solitaire. Beaucoup d’échecs ont fait que je ne croyais plus en moi, mais je ne me suis jamais résignée, car la vie c’est des montagnes russes et les échecs deviennent avec le temps une source de motivation.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Khouya, voilà pourquoi je ne veux pas te donner mon numéro

10 plus beaux looks pour Halloween

20 habitudes que tu développes quand tu as vécu seul trop longtemps

Halloween makeup : Les 5 marocaines à suivre sur Instagram (Partie 1)

9 choses qui t'arrivent après avoir passé le permis

10 choses qui énervent les Casaouis lorsqu'ils viennent à Rabat

12 signes qui prouvent que vous êtes un(e) vrai(e) bouquineur(se)

Si tu as fait 10 de ces 13 choses tu es né(e) dans les années 90

Voici ce que comptent faire les marocains de leurs vacances 2020, selon une nouvelle étude

5 expressions françaises enfin expliquées