Anonymous révèlent le nom de l’harceleur d’une fille canadienne après son suicide

Par le 19 octobre 2012 à 16:30 - 26 réactions

Elle s’appelait Amanda Todd. La jeune adolescente canadienne de 12 ans a rencontré en 2009 un homme sur le net. Elle a accepté, suite à sa demande, de lui montrer sa poitrine via webcam. Le dit homme, s’avérant être de mauvaise foi, prit les seins de la jeune fille en photo et commença à la faire chanter. Il finit par partager la photo sur un réseau accessible par tous ses amis et collègues et sur des sites pédophiles. Suite à la honte produite par les derniers évènements passés dans la vie d’Amanda, elle décida de changer d’école. Ceci se reproduisit à maintes reprises puisqu’à chaque fois l’homme réussissait à retrouver la trace de la jeune collégienne et continuait à la harceler.

Publicité

Début de Septembre dernier, Amanda a partagé sur YouTube une vidéo d’elle où elle ne parlait pas. Elle défilait des papiers écrits à la main où elle racontait son histoire.

Après quelques semaines de la diffusion de cette vidéo, Amanda s’est suicidée.

Publicité

Selon Anonymous, l’harceleur était Kody Maxson : un homme ayant la trentaine qui vit à Vancouver, même ville de résidence d’Amanda.

Les autorités canadiennes ont refusé de condamner Kody Maxson, comme le dicte de système judiciaire canadien, avant de trouver une preuve concrète dévoilant la culpabilité du suspect.
En attendant, il restera sous la protection des forces d’ordre canadiennes.

Étudiante en gestion ayant un goût pour les chiffres. Avide de découvertes musicales et littéraires. Une jeune maladroite qui vit de livres et de poésie. Grande rêveuse et petite amoureuse de chocolat.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Voici pourquoi ta vie n'aura aucun sens sans ta petite soeur

Voici comment la coccinelle est devenue porte-bonheur au fil du temps

10 bonnes raisons de détester les Marocains

Pourquoi ignorer ces lettres qui sont adressées à vous, jeunes Marocains ?

Top 11 des textos les plus sarcastiques

14 choses pour lesquelles tu appelles toujours tes parents

5 expressions françaises enfin expliquées

5 adresses où bien manger à Rabat

Ils ont marqué notre enfance, en 2018 ils sont déjà trentenaires

Ces chansons dont on croit tous connaître les paroles